Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Bilan positif pour les OPCI

"Avec un actif brut global sous gestion de plus de 78 milliards d'euros à fin 2016, contre seulement 35 milliards d'euros trois ans plus tôt, les OPCI, qu’ils soient "grand public" ou professionnels, ont manifestement répondu à l’attente des investisseurs", affirment l'AFG (Association française de la gestion financière) et l'ASPIM (Association française des sociétés de placement immobilier) dans leur deuxième étude sur le marché des OPCI. La croissance de l’encours des OPCI destinés aux particuliers est significative : 10,4 milliards d'euros fin 2016, contre 1,2 milliard d'euros en 2013. Au 31 décembre 2016, on dénombrait 13 OPCI "grand public", dont 2 récemment constitués. Selon les deux associations, l'adossement fréquent des OPCI à des contrats d’assurance-vie constitue un atout majeur. En outre, elles estiment que les nouvelles règles fiscales contenues dans le projet de loi de finances pour 2018 pourraient favoriser davantage encore la collecte sur les OPCI, la fiscalité des valeurs mobilières étant moins pénalisée que celle des revenus fonciers. L'émergence des OPCI souscrits directement sur des comptes titres, hors enveloppe assurance-vie, pourrait aussi faire son apparition.
  • Mise à jour le : 07/12/2017