Banniere-C-V-2017_256.gif

  Diamants d'investissement : l'AMF publie une liste de sites Internet non autorisés

Après les investissements sur le forex et le trading d'options binaires, l'Autorité des marchés financiers (AMF) vient de mettre en ligne sur son site Internet (www.amf-france.org) une liste d'opérateurs proposant des diamants d'investissement sans disposer des autorisations nécessaires. Elle comprend déjà 46 adresses de sites internet. L'AMF rappelle que les sociétés qui proposent sur le territoire français d'acquérir des droits sur des diamants en mettant en avant la possibilité d'un rendement ou son équivalent économique sont soumises au régime de l'intermédiation en biens divers. A ce titre, elles doivent disposer d'un numéro d'enregistrement délivré par l'Autorité de contrôle. Alertées par l'AMF des nouvelles obligations qui s'imposent à elles, ces sociétés continuent à communiquer et/ou démarcher le public en France.
  • Mise à jour le : 25/07/2017