Gigabanniere Senioriale 12 oct 30 au nov 2017.gif

  Hausse de la CSG contre une baisse des cotisations sociales au menu du PLFSS 2018

Le plan du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants, annoncé début septembre, est l'un des principaux volets du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, présenté jeudi à la presse par les ministres Agnès Buzyn (Santé) et Gérald Darmanin (Comptes publics). Sont ainsi confirmés : la suppression des cotisations salariales maladie et chômage pour les salariés et une nouvelle réduction des cotisations famille et maladie des indépendants, en contrepartie de l'augmentation de la CSG de 1,7 point (soit un taux de 9,2 %), l'instauration d'une année blanche de cotisations sociales pour tous les créateurs d'entreprises, sous condition de ressources (revenu annuel net inférieur à 40 000 € la première année d'exercice), la fin du RSI et le rattachement progressif au régime général de la gestion de la protection sociale des indépendants, la possibilité, pour les indépendants, de moduler en temps réel les acomptes de cotisations. Pour les particuliers, les aides aux familles monoparentales seraient renforcées (notamment : augmentation de 30 % du plafond du complément de libre choix de garde et majoration au-delà de l'inflation de l'allocation de soutien familial), le gel de la prime à la naissance (ou à l'adoption) serait levé, le minimum vieillesse et l'allocation adultes handicapés seraient revalorisées de façon significative.
  • Mise à jour le : 29/09/2017