Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Immobilier francilien : les notaires entrevoient un atterrissage en douceur

Le dynamisme du marché immobilier dans la région Ile-de-France s’est maintenu au deuxième trimestre 2018 même si le nombre de transactions affiche un recul de 6 % par rapport au deuxième trimestre 2017. Sur les douze derniers mois, de juillet 2017 à juin 2018, les ventes sont stables par rapport à la même période un an auparavant (juillet 2016 à juin 2017). Le repli est un peu plus sévère dans Paris où, par rapport à l’année précédente, les ventes reculent de 7 %. Les notaires franciliens confirment le ralentissement de la hausse des prix. Elle, qui atteignait + 5,6 % par an aux troisième et quatrième trimestres 2017, a été ramenée à + 5,1 % au premier trimestre 2018, puis à + 4,8 % au deuxième trimestre. Elle devrait chuter à + 2,9 % en octobre 2018, selon les indicateurs avancés sur les avant-contrats. Le prix au m2 a atteint 9 300 € dans la Capitale au deuxième trimestre 2018 (+ 7,1 % par rapport au deuxième trimestre 2017). "Le scénario qui se dessine ressemble donc à un "atterrissage en douceur", le marché bénéficiant encore de conditions d’acquisition favorables (facilité d’accès au crédit et taux d’intérêt très attractifs) malgré le manque chronique d’offre et l’effort qu’il faut consentir pour devenir propriétaire en Ile-de-France", affirment les notaires.
  • Mise à jour le : 06/09/2018