Bannière Metlife 940x90.gif

  La détention d'actions remonte depuis un an

Le taux de détention d'actions en direct s'est établi à 7,6 % en mars après avoir touché un point bas en 2016, à 6,2 %, selon une enquête annuelle réalisée par Kantar TNS pour le compte de l'Autorité des marchés financiers. Le taux de détention globale d'actions, que ce soit en direct ou dans des placements collectifs, après une baisse continue depuis 2008 pour atteindre 7,6 % de la population active en 2016, s'est redressé à 8,7 % au début de l'année 2017. "Aversion au risque, difficulté à se projeter à long terme, crises boursières successives… Les raisons sont nombreuses pour expliquer la faible détention d'actions des Français", explique l'AMF, qui insiste sur une nécessaire "pédagogie du risque". Et d'ajouter : "l'AMF contribuera à cette pédagogie de l'épargne de long terme qui informe et accompagne".
  • Mise à jour le : 19/07/2017