ERES PCCP WEB Avril_940x90.gif

  La hausse des prix de l'immobilier ancien s'accélère dans toute l'Ile-de-France

Le marché de l'immobilier francilien se porte bien en ce début d'année 2017. "Les acquéreurs sont restés insensibles à l'approche de l'élection présidentielle et ont profité du très bas niveau des taux d'intérêt", constatent les notaires de la région parisienne dans leur dernière note de conjoncture. Le nombre de transactions enregistrées au premier trimestre 2017 (44 200) a progressé de 38 % par rapport au premier trimestre 2016. Le nombre s'inscrit également 39 % au-dessus d'un premier trimestre moyen de ces dix dernières années. Quant aux prix, les notaires observent que "les premières augmentations, réapparues début 2016 dans Paris, se prolongent s'intensifient et se diffusent au reste de la région". Dans Paris intra-muros, le prix moyen au m2 s'établit à 8 450 € au premier trimestre (+ 5,5 %). Après une lente érosion pendant 3-4 ans, il retrouve en moins de 2 ans le point haut de 2012. Selon les indicateurs avancés issus des avant-contrats, le prix au m2 dans la capitale pourrait atteindre 8 800 € en juillet, soit un nouveau record historique (+ 7 %). Le prix au m2 en Petite couronne (4 400 €) a progressé de 4,2 % au premier trimestre. Il est de 4 400 € en moyenne et atteint 5 360 € dans les Hauts-de-Seine. En grande couronne, le prix moyen s'établit à 2 950 € (+ 2,7 %). Il atteint 3 690 € dans les Yvelines.
  • Mise à jour le : 31/05/2017