Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Le crédit d'impôt pour la transition énergétique transformé en prime

En dévoilant les mesures de son plan "climat" hier dans un entretien accordé à "Libération", Nicolas Hulot a annoncé que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) sera transformé en prime, versée dès que les travaux seront achevés. Le ministre de la transition écologique entend ainsi mettre fin au décalage qui existe entre le moment où les travaux sont payés et le moment du versement de l'aide, accordée actuellement sous forme d'un remboursement d'impôt. Par ailleurs, une aide de 3 000 € sera octroyée aux ménages disposant de revenus modestes qui veulent changer une chaudière au fioul très polluante pour passer aux énergies renouvelables. Le "chèque énergie", déjà expérimenté dans quatre départements, sera généralisé et le barème sera revalorisé en 2019 pour atteindre 200 € en moyenne par an, contre 150 € en 2018. Enfin, la "prime à la conversion", destinée à changer un véhicule polluant pour une voiture à faible émission de Co2 et réservée actuellement aux ménages aux revenus modestes, sera généralisée à tous les propriétaires de véhicules essence d’avant 1997 ou diesel d’avant 2001. Son montant, entre 500 et 1 000 €, sera doublé en 2018 pour les ménages non imposables et atteindra 2 500 € en cas d'acquisition d'un véhicule électrique.
  • Mise à jour le : 19/09/2017