Giga baniere PCGP- CPR-940X90-CLIMATE-avril-2019.gif

  Le prélèvement à la source de l'IR peut être mis en oeuvre au 1er janvier 2019, selon la DGFiP

La Direction générale des finances publiques confirme, par le biais d'un communiqué de presse, que "les tests effectués permettent la mise en oeuvre du prélèvement à la source [de l'impôt sur le revenu] dans de bonne conditions techniques". La mise au point de Bercy intervient à la suite de nombreuses informations ayant circulé dans la presse tout au long de la semaine dernière annonçant un probable report de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source. Samedi encore, pour la première fois de sa part, Gérald Darmanin, le ministre de l'action et des comptes publics, admettait sur France Inter que "l'arrêt" de la réforme n'était pas exclu. La DGFIP explique que "depuis un an des tests approfondis, portant sur des dizaines de millions de cas, sont conduits en vue de s’assurer de la robustesse du dispositif". Le report d’un an de l’entrée en vigueur de la réforme "a justement permis de mener à bien ces tests qui permettent d’identifier et de corriger des erreurs avant qu’elles ne se produisent", ajoute-t-elle, tout en démentant catégoriquement les rumeurs de double prélèvement pour les contribuables.
  • Mise à jour le : 03/09/2018