Cardif-CGP-940x90.gif

  Les chômeurs vont devoir rendre compte de leurs recherches d'emploi

À titre expérimental, les demandeurs d'emploi vont être tenus de renseigner, à l'occasion du renouvellement de leur inscription, un "journal de la recherche d'emploi" faisant état de l'avancement de leurs recherches d'emploi et des actions engagées et réalisées en matière de formation, de préparation et de recherche d'emploi ou de création, de reprise et de développement d'entreprise. L'obligation est progressivement mise en place. Selon un arrêté publié ce mercredi au Journal officiel, elle concerne, dans un premier temps, les départements de l'Indre et de la Haute-Saône à compter du 1er novembre, puis l'Indre-et-Loire, l'Eure-et-Loir, le Doubs, la Nièvre, le Territoire de Belfort et le Jura à compter du 1er janvier 2020 et le Cher, le Loiret, le Loir-et-Cher, la Côte-d’Or, l'Yonne et la Saône-et- Loire à compter du 1er février 2020. Par la suite, le ministère du travail analysera les conditions d'une éventuelle généralisation de cette expérimentation. Par ailleurs, la loi du 5 septembre 2018 dite "avenir professionnel" prévoit la mise en place d'une expérimentation visant à subordonner le maintien comme demandeur d'emploi au renseignement par les intéressés de l'état d'avancement de leurs recherches lors du renouvellement périodique de leur inscription. Les deux régions qui viennent d'être désignées pour conduire l'expérimentation sont Bourgogne - Franche-Comté et Centre - Val-de-Loire. Dans les deux cas, les expérimentations tiendront compte de la situation des personnes handicapées et de la maîtrise de la langue française par les demandeurs d'emploi.
  • Mise à jour le : 23/10/2019