LA Reference Pierre.gif

  Les prix des logements anciens parisiens repartent à la hausse

Avec un nombre de transactions en hausse, les prix ont grimpé de plus de 5 % à Paris lors du premier trimestre 2017, constatent les réseaux d'agence Century 21 et Guy Hoquet. De janvier à mars, le prix moyen au mètre carré dans la capitale, pour les transactions réalisées chez Century 21, a progressé de 5,1 % en un an, pour atteindre un nouveau sommet, "près de 700 € plus élevé qu'en 2015". "C'est du jamais-vu, les prix immobiliers parisiens viennent d'établir un record absolu: 8 743 euros le m2." analyse le président du réseau Century 21. Même constat chez Guy Hoquet. Le prix moyen a progressé de 5,2 % au premier trimestre sur un an, à 8 277 € le mètre2. Davantage implanté dans l'est de la capitale aux quartiers plus populaires, les ventes de Guy Hoquet se font à un prix un peu moins élevé. Cette nette remontée des prix ne freine pas les ventes, qui enregistrent une hausse à deux chiffres, de + 20 % chez Century 21, toujours au premier trimestre, comparé à la même période de 2016. Les délais de vente ont raccourci pour s'établir à 65 jours en moyenne (-3 jours) sur la période, tout en demeurant encore loin des 44 jours observés en 2011 dans la capitale, chez Century 21. Au sein de ce réseau, 83,6 % des acheteurs parisiens sont des cadres supérieurs ou des personnes exerçant une profession libérale (43,2 %) ou des cadres moyens (40,4 %). En parallèle, la proportion d'employés/ouvriers parmi les acquéreurs fond de près d'un tiers (- 32,1%) pour tomber à 16,4% dans la capitale.
  • Mise à jour le : 27/03/2017