Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  L'INSEE juge la croissance de l'économie "solide"

Dans sa dernière note de conjoncture, l'INSEE table sur une croissance de l'économie française de 1,6 % en 2017, contre + 1,1 % en 2016 , une progression qui serait la plus forte depuis 2011. L'adjectif "solide" est certainement celui qui se retrouve le plus souvent dans ses divers commentaires pour qualifier le renversement des courbes observé depuis le début de l'année. Ainsi, par exemple, le climat des affaires en France s'est amélioré depuis décembre, en particulier dans l'industrie. "Les industriels sont notamment optimistes sur leurs perspectives d'activité et de demande extérieure et déclarent que leurs carnets de commandes se regarnissent", explique l'INSEE. Malgré un ralentissement attendu de la consommation des ménages, la production de services marchands devrait s'accélérer en 2017 (+2,4 %, après +1,3 % en 2016) grâce à la vigueur de la production industrielle et de l'investissement des entreprises, et grâce aussi au retour des touristes étrangers : les nuitées d'étrangers sont en hausse de 4,7 % sur un an au premier trimestre. Par ailleurs, l'activité dans la construction a cessé de se contracter en 2016 (+ 0,1 %) et accélérerait franchement en 2017 (+ 1,8 %). Corollaire du regain d'activité général, le taux de chômage a nettement baissé au premier trimestre 2017 (– 0,4 point sur le trimestre et – 0,6 point sur un an). Il se situe à 9,6 % de la population active française, son plus bas niveau depuis début 2012, et devrait descendre à 9,4 % à la fin de l'année.
  • Mise à jour le : 21/06/2017