Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Loyers : la tendance à la baisse se confirme

Après plusieurs années de faible progression voire de recul, les prix des loyers sont en diminution de 0,1 % depuis le début de l'année, alors que le rythme de l’inflation a nettement rebondi depuis un an. Hors inflation, les loyers reculent de 1,2 % sur un an. C'est la deuxième grande baisse depuis ces vingt dernières années, la précédente avait eu lieu en 2008 lors de la grande récession économique et financière. Pour l’ensemble du marché, les loyers n’ont progressé que de 0,2 % par an en moyenne entre 2013 et 2017, donc moins vite que l’inflation (+ 0,5 % en moyenne, chaque année d’après l’INSEE). La situation est toutefois très différente selon la taille des logements. Alors que les loyers des petites surfaces (studios et 1 pièce) progressent de 0,5 % à fin novembre, les 2 pièces voient leurs tarifs diminuer de 0,1 %. En revanche, les loyers reculent plus rapidement pour les 3 pièces (- 0,5 %), 4 pièces (- 0,7 %) et 5 pièces et plus (- 1,2 %). La situation est également variable selon les régions. Dans la plupart des grandes villes (76,9 %) les loyers baissent ou progressent moins que l’inflation depuis le début de l’année 2017. Dans 43,6 % des grandes villes, les loyers diminuent. Au Havre, à Rennes, à Grenoble ou encore à Marseille, les loyers ont baissé depuis le début de l'année. Il reste toutefois des exceptions pour les villes dans lesquelles la demande reste forte et où les logements manquent. Dans le trio de tête : Nice, Lyon, Montpellier avec des hausses d'au moins 2 %. A Lille, les loyers ont augmenté de 1,4 % depuis le début de l'année. Et à Paris, ils ont progressé de 1 %.
  • Mise à jour le : 28/11/2017