MNK ONE - juin PCGP.gif

  Plus d'un loyer sur trois dépasse le maximum autorisé à Paris et à Lille, selon la CLCV

Près de quatre loyers sur dix ne sont pas conformes au dispositif d'encadrement des loyers à Paris et à Lille, selon une enquête réalisée par la CLCV entre mai et juin. Le taux de conformité (62 % en moyenne) est de 73 % pour les annonces passées par une agence, contre 50 % lorsque le bien est géré directement par le propriétaire-bailleur. Le caractère meublé ou non a également une incidence, puisque 59 % des loyers demandés pour un logement meublé sont conformes, contre un taux de conformité de 64 % pour une location nue. Lorsque le loyer excède le maximum autorisé, le surplus est de 125 € par mois en moyenne, soit près de 1 500 € pour une année. Le taux moyen de dépassement est de 17 %. L'association de consommateurs demande que la loi ALUR du 24 mars 2014 soit maintenue et appliquée dans les zones concernées, que ce soit en banlieue parisienne, ou à Lyon, Bordeaux, Marseille ou Aix-en-Provence. Le Conseil d'Etat, a effectivement rappelé, le 15 mars dernier, que le dispositif de plafonnement des loyers doit s'appliquer partout où la loi le prévoit, et non pas seulement là où le gouvernement le décide.
  • Mise à jour le : 07/07/2017