Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Un peu plus d'un tiers des auto-entrepreneurs sont actifs trois ans après leurs débuts

Selon une étude de l'INSEE, 36 % des auto-entrepreneurs immatriculés au premier semestre 2014 étaient encore actifs sous ce régime trois ans après, tandis que pour la même génération, la proportion d'entrepreneurs individuels classiques actifs après trois ans est nettement plus élevée : 63 %. Cependant, on notera que la part des auto-entrepreneurs qui sont actifs trois ans après leur immatriculation est plus élevée pour la génération 2014 que pour la génération 2010 (36 % contre 30 %). Bien évidemment, le taux de pérennité varie selon le secteur d'activité, mais également selon l'âge de l'entrepreneur, les moyens financiers engagés au démarrage de l'activité, selon s'il s'agit d'une activité principale ou d'une activité de complément, voire aussi selon le lieu d'implantation, la pérennité étant plus élevée dans les communes rurales que dans les agglomérations urbaines. En moyenne, les auto-entrepreneurs immatriculés en 2014 et pérennes à trois ans ont déclaré un chiffre d’affaires de 10 300 € en 2016 (12 800 € lorsqu'il s'agit d'une activité principale).
  • Mise à jour le : 12/07/2019