Banniere ALDERAN ACTIVIMMO 940x90.gif

  Le bilan du marché des SCPI au troisième trimestre

Par : edicom

Selon MeilleureSCPI.com, le rendement moyen des SCPI de rendement s’élève à 4,34 % sur un an glissant. Leur collecte a atteint près de 6,2 milliards d’euros pour une capitalisation de 58,5 milliards d’euros

Selon la société présidée par Jonathan Dhiver, au troisième trimestre 2019, le rendement sur un an glissant des SCPI atteint 4,34 %, toutes catégories confondues, avec des disparités puisque les SCPI diversifiées affichent un rendement de 4,72  et de  4,17 % pour les SCPI de bureaux. Les prévisions de MeilleureSCPI.com sur le TDVM moyen de l’année 2019 restent ainsi maintenues entre 4,35 % et 4,45 %. S’agissant de leur taux d’occupation financière (TOF), il  atteint 91,18 %.

La capitalisation des SCPI de rendement a atteint 58,5 milliards d’euros à fin septembre. Cette augmentation de la capitalisation est due à une collecte record totale sur les trois premiers trimestres 2019 de près de 6,18 milliards d’euros dont 1,85 milliards d’euros de collecte au 3ème trimestre (65 % de plus que lors du troisième trimestre 2018). Cette collecte trimestrielle a été principalement captée par les catégories Bureaux et Diversifiées, avec respectivement 50 % (soit 923,5 millions d’euros) et 31,24 % (soit 577,79 milliards d’euros) de collecte nette. MeilleureSCPI.com relève  que les SCPI Spécialisées gagnent progressivement des parts de marché avec 13,08 % de collecte (soit 241,93 millions d’euros) suivies par les SCPI de Commerces (en recul) avec 5,74 % (soit 106,17 millions d’euros). Toujours au troisième trimestre, la SCPI Primovie de Primonial a notamment collecté plus de 135 millions d’euros, soit 7,3 % de la collecte totale.

Les gérants ont par ailleurs poursuivi leurs acquisitions : plus de 1,74 milliards d’euros ont été investis soit la quasi-totalité de la collecte, soit 576 356 m2. Le prix moyen d’acquisition est de 3 017 €/m2, toutes typologies d’actifs confondues avec un montant moyen d’acquisition de 18,7 millions d’euros et une rentabilité moyenne de 6,76 %. Les actifs de bureaux représentent 64 % des acquisitions, les  commerces 18 %, les actifs de santé 11 % et l’hôtellerie 2,6 %. Au niveau géographique, les gérants privilégient les actifs bureaux en Île-de-France (42,55 %) et Zone Euro (près de 28 %) avec quelques belles acquisitions des actifs moins typiques comme la santé, l’hôtellerie ou encore l’éducation.

Depuis le début de l’année, près de 300 actifs ont été acquis, soit plus de 1 500 000 m2 représentant environ 5 milliards d’euros dont 93 actifs au troisième trimestre trimestre. 

  • Mise à jour le : 05/12/2019

Vos réactions