banner.gif

  Amundi s’offre Pioneer Investments

Par : Benoît Descamps

Amundi a annoncé le 12 décembre dernier la signature d'un accord ferme avec UniCredit en vue de l'acquisition de Pioneer Investments pour un montant en numéraire de 3,545 milliards d’euros. Cette transaction se double d’un accord de distribution de long terme des produits d’Amundi avec UniCrédit.

Basé à Milan, Pioneer Investments est un gestionnaire d’actifs mondial au « profil complémentaire à celui d'Amundi sur le plan des expertises de gestion et de la présence géographique », selon le communiqué. Au 30 septembre dernier, la société comptait 222 milliards d'euros d’encours sous gestion, en majorité pour le compte de clients retail.

Avec un total de 1 276 milliards d'euros d’encours sous gestion, cette acquisition confortera Amundi comme leader européen de la gestion d’actifs en le propulsant au huitième rang mondial des sociétés de gestion.

Ainsi, Amundi va renforcer ses positions dans les principaux pays européens : France (n° 1), Italie et Autriche (dans le top 3). La société acquerra également une plate-forme américaine, tant en gestion que distribution, qualifiée de « premier ordre ».

Côté typologie de client, sa part de clients dits retail progressera de 8 points, à 35 %. Le partenariat avec UniCredit consiste, quant à lui, à un accord de distribution d’une durée de dix ans sur la clientèle retail pour l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche. S’agissant des institutionnels, la présence du groupe sera renforcée tant sur le plan géographique que sur les expertises produits.

S’agissant des expertises, Pioneer apporte son savoir dans différentes classes d’actifs, notamment les actions européennes, américaines et émergentes, la gestion multi-actifs ou encore les obligations américaines.

« Cette transaction, significativement créatrice de valeurs pour les actionnaires d'Amundi grâce à un important potentiel de synergies, est par ailleurs conforme à la politique rigoureuse indiquée par Amundi lors de son introduction en bourse pour déployer son capital excédentaire », est-il exposé dans le communiqué de presse.

Le bureau Français de Pioneer qui compte dix personnes est dirigé par Fabien Madar, directeur général, qui est aussi responsable de la région Europe de l’Ouest. Les encours pour cette région ont atteint un niveau record, en juin 2016, à 7,2 milliards d’euros, dont 4,4 milliards d’euros pour la France.

 

Pioneer en quelques chiffres :

- implanté dans 27 pays ;

- 1900 collaborateurs ;

- 222 milliards d’euros d’encours ;

- 875 millions de revenus nets en 2015.

  • Mise à jour le : 14/12/2016

Vos réactions