LFDE_ISR.jpg

  Christophe Doré (ex-Moneo) nommé CEO de MoneyTrack, la plate-forme blockchain de Truffle Capital

Par : edicom

L’ancien directeur général de Moneo Payment Solutions, où il a accompagné la sortie de BlackFin Capital Partners et la cession des activités Moneo Resto à Edenred, rejoint la plate-forme blockchain de Truffle.

MoneyTrack, qui développe une plate-forme blockchain révolutionnant le paiement dirigé (paiement financé par un tiers et destiné à une typologie d’achats, parfois effectués chez un commerçant prédéfini) créée par Truffle Capital, et soutenue par le fonds unique interministériel (FUI), recrute Christophe Doré comme Chief Executive Officer (CEO). Il investit au capital de MoneyTrack aux côtés de Truffle Capital.

Après un BBA à l’Edhec, Christophe Doré a commencé sa carrière en 1998 au sein de la division services du groupe Accor, devenue Edenred, où il a occupé plusieurs postes d’encadrement commercial avant de prendre la direction des ventes France.

En 2008, il devient directeur commercial de Randstad, puis de l’annuaire téléphonique 118 218, avant de prendre la tête des ventes corporate d’Europcar France en 2011. Il rejoint Moneo Payment Solutions en 2013, en tant que directeur commercial & marketing, où il lance Moneo Resto, un titre-restaurant dématérialisé sur carte bancaire Mastercard. Il était depuis 2016 directeur général de Moneo Payment Solutions, où il a accompagné la sortie de BlackFin Capital Partners et la cession des activités Moneo Resto à Edenred.

Sa mission au sein de MoneyTrack est de piloter et finaliser le développement de la plate-forme blockchain et de ses applications, en s’appuyant sur les travaux de recherche menés par un consortium comprenant notamment l’INRIA et le pôle universitaire Leonard-de-Vinci. MoneyTrack a l’ambition de devenir la plate-forme de référence pour les acteurs du paiement dirigé, en France et à l’international, et de jouer un rôle déterminant dans la digitalisation des marchés encore très traditionnels du chèque cadeau dématérialisé, de l’indemnisation de sinistres d’assurance et du crédit à la consommation.  

  • Mise à jour le : 27/02/2018

Vos réactions