REvenu Pierre giga-banner-profession-cgp-lrp-2019-1.gif

  Domitille Dessertine, directrice de la division FIC de l'AMF

Par : edicom

Domitille Dessertine prend la direction de la division FinTech, innovation et compétitivité de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Membre de la direction de la régulation et des affaires internationales (DRAI) depuis cinq ans, Domitille Dessertine a participé à la création de la division FinTech, innovation et compétitivité (FIC) en mai 2016. Elle en devient la directrice et succède ainsi à Franck Guiader, qui a quitté l’AMF après sept ans consacrés à la régulation financière, à l’innovation et à la compétitivité.

Domitille Dessertine a rejoint l’Autorité des marchés financiers en juillet 2013 en tant que chargée de mission à la DRAI, au sein de la division de la régulation de la gestion d’actifs. Elle participe aux négociations européennes et internationales sur les sujets en lien avec la gestion d’actifs. A ce titre, elle est particulièrement impliquée sur le projet européen de réforme des fonds monétaires, qui entrera en application à compter du 21 juillet prochain. Elle est également membre du groupe de travail initié par le Conseil de stabilité financière sur le shadow banking.

A partir du printemps 2016, elle contribue à la création de l’équipe FinTech, innovation et compétitivité, chargée d’accompagner les entreprises innovantes et de réfléchir aux éventuelles évolutions du cadre réglementaire dans un contexte de digitalisation croissante des services financiers. Domitille Dessertine a ainsi participé au lancement de la consultation de l’AMF sur l’encadrement des Initial Coin Offerings (ICO) et à l’analyse des réponses apportées, ainsi qu’à la mise en place du programme Unicorn, qui a donné lieu à quelque cinquante rendez-vous avec des porteurs de projets ICO. Elle sera amenée à suivre et à contribuer aux initiatives internationales et européennesn dont celles qui pourraient découler du plan d’action de la Commission européenne sur les FinTechs.

Domitille Dessertine est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et finalise un doctorat en Finance à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle a débuté sa carrière en juillet 2011, au sein de l’Organisation Internationale des commissions de valeurs (OICV), où elle a suivi les différents chantiers de réglementation financière post-crise, à l’exemple des travaux sur l’identification des entités systémiques pour le système financier mondial ou encore sur la réglementation des dérivés négociés de gré à gré.

Source: communiqué de presse

  • Mise à jour le : 24/05/2018

Vos réactions