Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Le groupe BPCE et La Banque postale : un nouvel accord d’actionnaires

Par : edicom

Nouvelle étape dans les discussions entre le Groupe BPCE et La Banque Postale dans le cadre de l’approfondissement et de l’extension de leur partenariat industriel

A la suite de l’annonce du 4 juin dernier, le Groupe BPCE et La Banque Postale ont poursuivi leurs discussions et franchi une étape importante en fixant les grands principes des différents volets du partenariat industriel élargi entre les deux groupes.

Rapprochement en gestion d’actifs

S’agissant du projet de rapprochement de différentes activités de gestion d’Ostrum AM et de La Banque Postale Asset Management (LBPAM), les grands principes du rapprochement envisagé sont maintenant définis.

Ce projet de rapprochement vise à créer une société de gestion, spécialiste européen de la gestion assurantielle et de la gestion de taux euro, avec l’ambition d’en faire un acteur 100% en conformité avec les principes de l’investissement socialement responsable (ISR). La gestion des actifs apportés par LBPAM resterait réalisée selon ses normes ISR. Cet acteur, doté d’une plateforme technologique et opérationnelle de premier plan serait en capacité de proposer des prestations de qualité aux grands partenaires assurantiels de long terme des deux groupes ainsi qu’à des clients tiers, notamment assurantiels. Avec plus de 400 Mds d’€ sous gestion, il constituerait d’ores et déjà un des principaux acteurs européens.

Ce partenariat de long terme s’organiserait autour d’une entreprise commune dotée d’une gouvernance équilibrée, au sein de laquelle Natixis Investment Managers sera majoritaire aux côtés de LBPAM, qui restera majoritairement contrôlée par La Banque Postale.

Natixis Investment Managers et La Banque Postale Asset Management vont poursuivre les discussions et travaux engagés. L’objectif est de parvenir à la conclusion des accords engageants au 1er trimestre 2020, après mise en oeuvre des procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel des entités concernées.

La réalisation des opérations sera soumise à la satisfaction des conditions suspensives usuelles pour ce type d’opération, notamment à l’obtention des autorisations réglementaires requises, et devrait intervenir au 1er semestre 2020.

Accords avec CNP Assurances

Le Groupe BPCE et CNP Assurances sont convenus d’étendre, dès le 1er janvier 2020, la date d’échéance actuelle des accords conclus en 2015 entre BPCE/Natixis et CNP Assurances (ADE, prévoyance et santé collective notamment) et de la porter du 31 décembre 2022 au 31 décembre 2030.

Ceci s’accompagnerait, également dès la date du 1er janvier 2020, du passage de la répartition en coassurance ADE à 50-50% entre Natixis Assurances (ABP Vie et ABP Prévoyance) et CNP Assurances.

Ce projet d’extension des accords historiques, qui conforterait le modèle multi-partenarial de CNP Assurances, a été présenté au Conseil d’Administration de CNP Assurances ce jour, et a reçu un accueil favorable. L’objectif est de signer les avenants concernés d’ici la fin de l’année 2019.

Pacte d’actionnaires CNP Assurances

Enfin, dans le cadre du rapprochement entre CNP Assurances et La Banque Postale, prévu au premier trimestre 2020, et à la suite de la dénonciation le 26 juin dernier par LBP du pacte actuel relatif à CNP Assurances qui arrivera à échéance le 31 décembre prochain, BPCE et La Banque Postale concluraient un nouvel accord en leur qualité d’actionnaires de CNP Assurances, détenant respectivement 16,11% et 62,13% du capital. Cet accord d’actionnaires serait en vigueur jusqu’à fin 2030.

BPCE maintiendrait ainsi sa représentation au Conseil d'Administration de CNP Assurances ainsi qu’à ses comités spécialisés.

  • Mise à jour le : 07/08/2019

Vos réactions