Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Des appartements en crowdfunding sur l’île de Saint-Martin

Par : edicom

La plate-forme de crowdfunding immobilier ultra-marin lancée en mars dernier, Outremer Funding, ouvre ses premiers projets en ligne destinée aux CGP et aux particuliers sur l’île de Saint-Martin dévastée par Irma il y a un an.

Il y a un peu plus d’un an, le 6 septembre 2017, l’ouragan Irma dévastait les Antilles françaises, et notamment les îles de Saint-Martin. L’ouragan a endommagé 95 % du bâti. Un an plus tard, seules 35% des reconstructions ont été effectuées. Face à ce constat sur l’avancée de la reconstruction de l’ile de Saint-Martin trop longue à mettre en place, Outremer Funding a souhaité avancer le lancement de ses premières opérations de construction d’appartements familiaux à Saint-Martin, prévu fin décembre.

La plate-forme ouvre donc ses premières souscriptions en ligne. Plusieurs projets d’appartements à hauteur de 111 180 € chacun, sans hypothèque bancaire, sont d’ores et déjà programmés. Le ticket d’entrée est de 300 € minimum et un maximum de 2 000 € par projet et par personne (sans limitation dans le nombre de projets investis). En contrepartie, les investisseurs percevront une rémunération de 5% brut, payable trimestriellement.

Destinée aux professionnels du patrimoine et aux particuliers, l’offre consiste à financer, par des prêts rémunérés, des appartements familiaux de type F3 dans de petits immeubles de quatre appartements situés aux hauts d’Orient Bay (partie française de l’île). L’acquisition des terrains et les prestations liées aux études techniques pour la construction des appartements ont été préfinancés.

Pour les primo-accédants, les futurs propriétaires accéderont à la propriété de manière progressive en signant un contrat de location-vente. Ils loueront l’appartement pendant une durée de cinq ans et bénéficieront d’un montant de loyers inférieurs aux locations classiques. Au terme des cinq années, le logement lui sera cédé pour un prix correspondant à 65% de sa valeur.

Quant au prêteur-investisseur, les loyers payés pendant cinq ans par les primo-accédants serviront à rémunérer les intérêts des prêteurs (5 % par an sur six ans payable trimestriellement). La totalité du capital des prêts sera remboursée au bout de six ans avec la vente de l’appartement à ses mêmes primo-accédants.

  • Mise à jour le : 30/10/2018

Vos réactions