Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Le groupe Paref sous pavillon chinois

Par : edicom

Le Chinois Fosun a fait une offre de rachat de la foncière à 75 euros par action, dividende 2016 attaché, le bloc de contrôle représentant 50,01% du capital.

A l’issue d’un processus de consultation du marché organisé par CM-CIC Conseil, dont la mission était de trouver un nouvel actionnaire de référence, la société Paref (code Isin FR0010263202 – Euronext compartiment C), dont le conseil de surveillance est présidé par Hubert Lévy-Lambert, a reçu le 25 janvier dernier une lettre d’offre ferme adressée par la société Fosun Property Holdings Limited, filiale du groupe Fosun, portant sur l’acquisition auprès de quatre actionnaires de Paref (Apicil, Gesco, MO1 et le groupe Lévy-Lambert – avec faculté de substitution pour ce dernier –) d’un bloc de contrôle représentant 50,01% du capital et des droits de vote, à un prix de 75 euros par action, dividende 2016 attaché.

Cette offre reste soumise à la satisfaction d’un certain nombre de conditions, y compris la négociation d’une documentation juridique satisfaisante pour les parties dont la signature, si les négociations aboutissent, interviendrait dans les prochaines semaines.

A cet effet, Paref (patrimoine immobilier de 167 M€ et 1 328 M€ d’actifs gérés pour compte de tiers par sa filiale Paref Gestion au 31 décembre dernier) a accordé une période d’exclusivité à la société Fosun Property Holdings Limited, plate-forme d’investissement et de gestion dans le secteur immobilier du groupe Fosun. Cette filiale possède plus de 25 milliards d’euros d’actifs et des équipes basées à New York, Tokyo, Sydney, Milan, Londres, Sao Paulo, Zurich, en Inde, Singapour, Moscou et Lisbonne. En 2016, Fosun Property Holdings Limited est devenue l’un des leaders de l’investissement et du développement immobilier en Chine avec des investissements réalisés dans trente-trois villes chinoises et des actifs sous gestion atteignant plus de 32 milliards d’euros.

Si ces négociations aboutissent et sous réserve de la satisfaction des conditions, notamment réglementaires, nécessaires à la réalisation de l’acquisition du bloc de contrôle, cette acquisition sera suivie du dépôt d’un projet d’offre publique d’achat simplifiée au prix unitaire de 75 euros par action (dividende 2016 attaché) conformément à la réglementation applicable. 

Le directoire et le conseil de surveillance de Paref ont précisé « apporter leur entier soutien à cette opération ».

 

  • Mise à jour le : 14/02/2017

Vos réactions