Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Quelles SCPI fiscales choisir selon mon profil d’épargnant ?

Par : edicom

Outre d’accéder à un investissement immobilier aux rendements attractifs, investir en SCPI fiscales permet de bénéficier de différents dispositifs fiscaux tout aussi intéressants. Infographie des différentes formules qui s’offrent aux épargnants en cette fin d’année avec MeilleureSCPI.com.

Selon la plate-forme spécialisée dans le conseil et la souscription en parts de SCPI, et dirigée par Jonathan Dhiver, neuf SCPI fiscales sont ouvertes à la souscription pour cette fin d’année 2017 qui enclenchent dans leur sillage quatre dispositifs fiscaux, aux avantages différents selon la stratégie patrimoniale et le profil des épargnants :

- SCPI déficit foncier : pour les contribuables disposant de revenus fonciers, avec un taux marginal d’imposition de 30 % ou plus. Investir en parts de SCPI déficit foncier permet au souscripteur de bénéficier d’une réduction d’impôt partielle ou totale dès la première année de souscription. Sur certaines SCPI elle sera répartie sur les deux ou trois années suivant la souscription. Le montant sera fonction du déficit foncier produit par la SCPI, des revenus fonciers et du taux d’imposition du souscripteur ;

- SCPI Malraux : pour les contribuables ne disposant pas de revenus fonciers. Investir en parts de SCPI Malraux permet au souscripteur de bénéficier d’une réduction totale dès l’année de souscription. Le montant de cette réduction oscillera entre 22 % et 30 % (selon la zone géographique), et de la quote-part des travaux (entre 65 % et 68 %) envisagée par la SCPI.

- SCPI Pinel : pour les contribuables ne disposant pas de revenus fonciers. Investir en parts de SCPI Pinel permet au souscripteur de bénéficier d’une réduction d’impôt répartie sur plusieurs années. La réduction est répartie sur 9 ou 12 ans (selon les SCPI) à compter de l’année de la souscription. Dans le cadre d’une SCPI Pinel 9 ans : la réduction sera de 2 % du montant souscrit pendant les 9 premières années. Dans le cadre d’une SCPI Pinel 12 ans : la réduction sera de 2 % du montant souscrit pendant les 9 premières années puis de 1 % par an de la 10e année à la12e année.

- SCPI monuments historiques : pour les contribuables disposant de revenus importants ou d’une rentrée exceptionnelle, avec un taux marginal d’imposition supérieur à 41 %. Investir en parts de SCPI monuments historiques permet au souscripteur de bénéficier d’une réduction totale dès la première année de souscription.

En moyenne selon MeilleureSCPI.com, il faut compter quatre à cinq années à partir de la date de création de la SCPI avant que la SCPI ne distribue des revenus fonciers (livraison des immeubles, puis mise en location). Sur les premières années de distribution, il faut anticiper des revenus inférieurs aux objectifs fixés par la société de gestion : en règle générale, cet objectif sera atteint progressivement après quatre années de mise en location.

Infographie de MeilleureSCPI.com

 

 

  • Mise à jour le : 11/10/2017

Vos réactions