Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Siparex lance le FCPI XAnge Innovation 2019

Par : edicom

D’une durée de vie de sept ans, ce 10e millésime de la gamme de fonds fiscaux du groupe Siparex dédiés au financement de l’innovation donne droit à une réduction d’impôt à hauteur de 18 % et d’une exonération sur les plus-values.

Société de gestion spécialisée dans le capital-investissement, Siparex lance le FCPI Siparex XAnge Innovation 2019, 10e millésime de la gamme de fonds fiscaux du groupe dédiés au financement de l’innovation. Il investira principalement dans des entreprises de l’économie numérique et d’autres secteurs, comme les technologies de l’information et de la communication (internet, logiciels…) et les nouvelles technologies (chimie verte, énergie…). Ces entreprises seront financées pour accompagner le développement d’innovations déjà validées.

Le FCPI Siparex XAnge Innovation 2019 (Code Isin : FR0013355187) a une durée de vie de 7 ans prorogeable 3 fois par an (soit jusqu’au 31 décembre 2025 minimum et jusqu’au 31 décembre 2028 maximum en cas de prorogation). Il est accessible dès 500 € avec une valeur de la part A de 500 €.

Investir dans ce FCPI permet un crédit d’impôt sur le revenu équivalent à 18 % de l’investissement dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple, soit une réduction d’impôts potentielle maximum de 2 160 euros pour un célibataire et de 4 320 euros pour un couple (dans la limite du plafond des niches fiscales de 10 000 euros). Cet avantage fiscal est lié au risque de perte en capital et à la durée de blocage du placement, fixé à sept ans au minimum et prorogeable trois fois un an. 

La mise en place du prélèvement à la Source à compter du 1er janvier 2019 donne droit à un crédit d’impôt, le crédit d’impôt modernisation recouvrement (CIMR), qui s’imputera sur le montant de l’impôt sur le revenu (IR) calculé dans les conditions de droit commun.

L’excédent éventuel de CIMR, correspondant notamment au montant des réductions et crédits d’impôt, sera restitué au contribuable, lors de la liquidation du solde de l’IR en août-septembre 2019.

  • Mise à jour le : 25/10/2018

Vos réactions