Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  La Semaine de l’épargne salariale du 27 au 31 mars prochains

Par : edicom

Le 22 mars dernier, l’AMF, l’AFG, le Trésor et la Direction générale du travail ont lancé la semaine de l’épargne salariale qui se déroule du 27 au 31 mars 2017 en compagnie de divers autres institutions et sociétés du secteur.

L’épargne salariale concerne aujourd’hui 8,7 millions de salariés et représente 10,2 millions de comptes pour un encours de 122,5 milliards d’euros au 31 décembre dernier selon les dernières statistiques de l’AFG, soit son plus haut niveau historique. Elle est proposée par environ 300 000 entreprises en France à travers les dispositifs d’intéressement et de participation investis dans les PEE et PERCO. Pour autant, il apparaît que ces dispositifs sont « insuffisamment connus, les salariés ne profitant pas assez de ses atouts » et ils ne représentent que 2,5 % de l’épargne financière en France. Autres éléments venant étayer ce constat, seuls 38% des porteurs déclarent en appréhender les caractéristiques et les usages de l’épargne salariale s’avèrent souvent peu cohérents avec un investissement par nature de long-terme.

De même, 17% seulement des salariés des entreprises de moins de 50 salariés bénéficient d’un accord d’intéressement, de participation, ou d’un plan d’épargne salariale.

 

Dès lors, une trentaine d’acteurs ont souhaité se mobiliser durant cette semaine, un site internet dédié a été créé et de nombreux événements à destination des épargnants comme des entreprises sont organisés en partenariat avec des acteurs tels d’AG2R La Mondiale, Eres, Natixis Interépargne ou encore Amundi Epargne Salariale & Retraite

Il s’agit de répondre aux attentes exprimées aussi bien par les entreprises que les épargnants salariés, afin de mieux faire comprendre les atouts de cette épargne aux salariés de façon pédagogique et pratique ; les rendre acteurs de cette épargne en leur apportant les clés pour mieux connaître, s’informer et gérer leurs dispositifs ; encourager les entreprises à mieux communiquer auprès de leurs salariés et à intégrer ce dispositif dans leur politique managériale ; et de convaincre les entreprises et associations qui n’en disposent pas encore.

Sur ce sujet, retrouvez également l’article d’Olivier de Fontenay d’Eres sur les atouts de l’épargne salariale.

  • Mise à jour le : 24/03/2017

Vos réactions