Banniere-C-V-2017_256.gif

  Investisseurs collectionneurs : les bonnes affaires du Brexit

Par : edicom

Jusqu’à présent, les acheteurs ont bénéficié d’une phase de transition et d’une livre sterling relativement faible. Sachant que le Brexit rendra les conditions d’achat plus difficiles et les prix plus élevés, tous les experts confirment que cette période est la meilleure pour acheter ces objets d’exception.

Les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne dans le cadre du Brexit sont en train de façonner un nouveau visage économique. Quelles sont les conséquences directes pour les marchés, le commerce et enfin pour les citoyens britanniques qui en découlent ? Quelles sont les perspectives pour les amateurs du whisky écossais, de la musique britannique ou encore des voitures classiques, tellement populaires outre-Manche ?

Catawiki, spécialiste européen de vente aux enchères en ligne, conseille aux collectionneurs de profiter de cette période de transition.

Les automobiles classiques : c’est le bon moment d’acheter !

Le marché des automobiles classiques au Royaume-Uni est l’un des plus importants en Europe. Cela concerne autant les véhicules de collection que les accessoires et les pièces détachées. Selon Ulysse James, expert automobile de Catawiki, c’est le bon moment d’acheter pour tous ceux qui aiment les voitures britanniques de collection. De nombreuses voitures sont échangées, y compris des modèles exceptionnels, voire rares. Ulysse James donne un exemple concret de la Rolls-Royce Corniche. Il y a trois mois, le prix du véhicule était estimé entre 35 000 et 38 000 €. En juillet 2017, la même voiture a été vendue aux enchères sur le site de Catawiki pour la somme de 44 000 €.

Le whisky écossais : les prix très favorables pour ses amateurs

Le whisky est à l’Ecosse ce que le vin est à la France. Avec ses marques d’exception comme Macallan ou Bowmore, les distilleries ont jusqu’ici profité de l’ouverture du marché européen. Si le Brexit induit la mise en place des nouvelles réglementations et de coûts supplémentaires, la circulation des bouteilles pourrait devenir plus difficile pour les vendeurs et les acheteurs. Anne-Sophie Bigot, experte en whisky chez Catawiki, commente ainsi cette nouvelle situation : « Grâce à la chute de la livre sterling survenue à l’annonce du Brexit, certains investisseurs ont pu acheter moins cher des bouteilles distribuées uniquement au Royaume-Uni. Si aujourd’hui les résultats des négociations avec l’UE restent encore incertains, il y a fort à parier que les conditions d’achat (lourdeur administrative plus conséquente) seront plus difficiles et donc les prix probablement plus élevés. Cependant, cette hausse des prix pourrait s’avérer favorable aux whiskies non écossais qui risquent de se faire de plus en plus présents dans les rayons de nos cavistes. Le whiskey irlandais connait d’ailleurs un boom sans précédent depuis quelques mois, ainsi que les bouteilles en provenance de France, de Taiwan, du Japon, d’Amérique ou encore de Scandinavie ».

Les vinyles made in the UK auront toujours du succès auprès des acheteurs

La musique venant du Royaume-Uni a toujours connu un franc succès auprès des continentaux européens. Parmi les disques les plus recherchés figurent naturellement des éditions spéciales qui datent de la période où la musique n’était pas encore enregistrée en format numérique.

Denny Hoekstra, expert des vinyles chez Catawiki, attire l’attention des acheteurs sur les taux d’échange favorables dus au Brexit. Les fans peuvent faire de très bonnes affaires en acquérant notamment les albums des groupes, comme The Rolling Stones, The Beatles, Queen ou encore Pink Floyd. Les premières éditions d’albums sont particulièrement intéressantes : plus les albums sont rares sur le marché, mieux c’est !

Le Royaume-Uni cache d’innombrables trésors pour les collectionneurs tels que le whisky ou les vinyles. Jusqu’à présent, les acheteurs ont bénéficié d’une phase de transition et d’une livre sterling relativement faible. Sachant que le Brexit rendra les conditions d’achat plus difficiles et les prix plus élevés, tous les experts confirment que cette période est la meilleure pour acheter ces objets d’exception.

  • Mise à jour le : 02/08/2017

Vos réactions