940 x 90.jpg

  La France entre dans le Top 10 des pays où la fortune augmente

Par : edicom

Dix ans après l’éclatement de la crise financière mondiale, la richesse mondiale s’est accrue de 27 % selon le Global Wealth Report 2017 du Credit Suisse Research Institute. Au cours des douze mois jusqu’à mi-2017, la richesse mondiale a progressé à un rythme plus rapide que ces dernières années et a atteint en moyenne par adulte un niveau record.

La stabilité en Europe a permis une croissance de 6,4% de la richesse sur le continent, en phase avec la progression de la richesse mondiale. Quatre pays de la zone euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) intègrent le top dix des pays affichant les principales progressions en termes absolus (3,1 milliards de dollars à eux quatre, soit près de 20% de la progression totale de la fortune mondiale).

Europe: une croissance stable un an après le vote du Brexit…

L’Europe a réalisé la deuxième plus forte progression régionale absolue de la richesse (4,8 milliards USD) et enregistré un taux de croissance en ligne avec l’expansion mondiale de 6,4%. Le Royaume-Uni a connu une année tumultueuse après le vote du Brexit, mais le patrimoine par adulte a néanmoins progressé de 2 % en livres sterling, même s’il a cédé 1% en USD. Les perspectives sont incertaines: du fait de l’impact du Brexit sur les marchés financiers et de la dépréciation attendue de la livre sterling, le Royaume-Uni devrait voir se réduire son patrimoine calculé en USD de 0,9% au cours des cinq prochaines années. Cela tient principalement à la dépréciation prévue de la livre sterling de 4% d’ici à 2022.
Dans la comparaison entre différents pays, la vigueur de la zone euro se reflète dans la hausse des niveaux de fortune en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne, qui ont intégré le top 10 des pays affichant les principaux gains. Ensemble, ils représentent 3,1 milliards USD, soit près de 20% du gain total de la fortune mondiale. En pourcentage, la Pologne arrive en tête avec la plus forte hausse de la richesse des ménages (+18%), principalement grâce à la hausse des cours des actions.
La Suisse reste au sommet du classement de la richesse moyenne par adulte. Depuis le début du siècle, la fortune par adulte y a augmenté de 130% à 537 600 USD, en raison surtout de l’appréciation du franc suisse par rapport au dollar entre 2001 et 2013. Le top 10 de la richesse par adulte en 2017 inclut cinq autres pays européens: la Norvège, le Danemark, la Belgique, le Royaume-Uni et la France.
La richesse cumulée de la zone euro, de 53 milliards USD en 2017, est comparable à celle des Etats-Unis à la fin des années 1990.

Millenials – génération malchanceuse

Le rapport de cette année met l’accent sur les Millennials et ses perspectives en matière de constitution de patrimoine. Globalement, les données font état d’un «désavantage pour les Millennials», comprenant notamment le durcissement des conditions d’octroi de crédits, la hausse des prix de l’immobilier, l’accroissement des inégalités de ressources et le recul de la mobilité des revenus, ce qui freine l’accumulation de richesse par les jeunes travailleurs et épargnants dans de nombreux pays.

Les États-Unis en tête des progressions de la fortune mondiale

L’activité économique et les marchés américains se sont encore bien tenus au cours de l’année passée, soutenant la neuvième année consécutive de progression de la richesse. Les États-Unis ont réussi à ajouter 8,5 milliards de dollars à la richesse mondiale, soit la moitié du gain total sur les douze derniers mois, principalement grâce aux actifs financiers. Si l’on compare la croissance des richesses entre les pays, les États-Unis ont retrouvé leur habituelle première place avec une hausse cinq fois supérieure à celle enregistrée par la Chine (1,7 milliards de dollars), qui occupe la deuxième place.

Tendances : 12% des « nouveaux millionnaires » proviennent des pays émergents

Depuis l’an 2000, le nombre de millionnaires dans le monde entier a augmenté de 170%, tandis que les effectifs du segment des Ultra-high net worth individuals (UHNWI) ont quintuplé, ce qui en fait le groupe de détenteurs de fortune affichant de loin la croissance la plus rapide. La composition du segment des millionnaires évolue rapidement. En 2000, pas moins de 98% des millionnaires étaient concentrés dans les pays développés. Depuis lors, 23,9 millions de « nouveaux millionnaires» se sont ajoutés à ce total, dont environ 2,7 millions – 12% du total des ajouts – en provenance des pays émergents.
D’ici à 2022, le nombre de UHNWI est susceptible d’augmenter de 45 000 personnes pour atteindre 193 000 individus.

Perspectives pour les cinq prochaines années

Selon le rapport, la fortune mondiale devrait continuer de croître au même rythme que durant la deuxième partie de la décennie (3,9% prévus et 3,8% enregistrés sur les 5 dernières années), malgré un taux inférieur à l’estimation antérieure de 5,4%. Sur la base de cette révision, la fortune mondiale devrait atteindre 341 milliards de dollars d’ici à 2022.
On prévoit que les économies émergentes généreront de la fortune à un rythme plus rapide que les marchés développés et atteindront une part de 22% de la fortune mondiale dans cinq ans. Toutefois, le rythme de la création de richesse dans les économies émergentes est plus lent qu’initialement prévu. Sans surprise, la plus forte contribution devrait venir de la Chine, avec une augmentation d’environ 10 milliards de dollars, soit un gain de 33%.
La richesse non financière va légèrement surperformer la fortune financière, d’environ 1% par an au cours des cinq prochaines années. L’endettement devrait également progresser plus rapidement que la fortune financière comme non financière dans les années à venir, après une période de stabilité entre 2007 et 2010. La dette des ménages devrait s’accroître de 37% dans les cinq prochaines années, pour atteindre 15% de la fortune brute.

Évolution annuelle de la fortune mondiale totale en pourcentage, 2000 - 2017

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas and Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2017

 

Évolution de la richesse totale des ménages de mi-2016 à mi-2017, par région




 
  • Mise à jour le : 17/11/2017

Vos réactions