Adequity 2019.gif

  Deux acquisitions pour Herez

Par : Benoît Descamps

Le groupe Herez dirigé par Patrick Ganansia vient d’acquérir le cabinet de CGP Nollet Conseil, ainsi que la société d’administration de biens ADB Pro. D’autres acquisitions sont à l’étude.

Avec le rachat de la clientèle du cabinet Nollet Conseil créé par Jean-Yves Nollet (45 millions d’euros d’encours et une cinquantaine de foyers clients), Herez porte ses actifs sous gestion à 1,350 milliard d’euros. « Le gérant avait créé son cabinet il y a quinze ans pour le plus grand plaisir de ce métier, la relation client. Lassé de gérer l’administratif, le réglementaire, il a souhaité prendre du recul, expose Patrick Ganansia, président d’Herez. Comme d’autres avant lui, peut-être restera-t-il avec nous pour exercer à temps plein sa profession. » D’autres acquisitions sont en cours de discussion soit de CGP souhaitant prendre leur retraite, soit de cabinets dont les gérants souhaitent s’adosser à une structure plus importante afin de continuer à suivre leurs clients tout en se déchargeant des tâches administratives ou qui plafonnent dans leur développement. « Dans tous les cas, il s’agit d’histoires d’hommes et nous nous associons à des professionnels qui placent leurs clients au cœur de leur ADN ».

De manière plus atypique, Herez a également acquis 80 % du capital de la société d’administration de biens, ADB Pro, les 20 % restants à son fondateur Pascal Petitcuenot. « Ici, notre volonté était d’offrir davantage de services à nos clients – et donc de les fidéliser - en leur proposant une gestion à 100 % de leur immobilier qu’il soit résidentiel, commercial ou de bureau, à Paris ou en Province. » Ce cabinet propose notamment un reporting digitalisé aux clients avec l’intégralité des données accessibles (paiement des loyers, gestion de la comptabilité…). « Nos business model sont avant tout fondés sur le service. Il est donc indispensable de multiplier nos offres basées sur le développement, la gestion et la transmission du patrimoine de nos clients », conclut Patrick Ganansia.

  • Mise à jour le : 16/05/2019

Vos réactions