MNK ONE - juin PCGP.gif

  Fonds flexibles : où s’arrêtera la décollecte ?

Par : edicom

La nouvelle étude trimestrielle des fonds de l’Observatoire de la gestion flexible de Quantalys, avec des données arrêtées au 31 mars, laisse apparaître qu’au 1er trimestre la décollecte s’est élevée à 4,9 Md€ ! Les fonds flexibles ont clairement été sanctionnés par les investisseurs…

Les sorties se poursuivent lors du 1er trimestre 2019 avec 4,9 milliards d’euros de décollecte. Les fonds flexibles ont clairement été sanctionnés par les investisseurs. Seulement 25 fonds ont réussi à collecter lors du premier trimestre 2019. 

 

L’actif d’un fonds dépend de deux paramètres : la collecte (ou décollecte) et l’effet marché (l’évolution de la valeur liquidative). L’effet de marché est quant à lui de 6 milliards d’euros, ce qui confirme le fort rebond des fonds flexibles en ce début d’année. 

Sur la collecte du trimestre, l'étude trimestrielle des fonds de l’Observatoire de la gestion flexible de Quantalys note la forte progression du fonds Acatis Gane Value Event, qui a bénéficié d’une collecte de 270 millions et d’un effet de marché positif de 160 millions. En 3 ans, l’actifs du fonds a doublé, passant à 2,5 milliards d’euros fin mars. 

Concernant les plus fortes décollectes, le fonds Carmignac Patrimoine continue de décollecter (1,46 milliards d’euros), malgré le processus de succession enclenché fin janvier. C’est également le cas du fonds Nordea 1 Stale Return, avec une décollecte de 884 millions d’euros.

L'étude trimestrielle des fonds de l’Observatoire de la gestion flexible de Quantalys constate grâce au graphique ci-dessous que les fonds de l’observatoire ont perdu de leur attrait auprès des investisseurs depuis le 2e trimestre 2018, avec quatre trimestres consécutifs de décollecte. 

 

Bilan performance au 1er trimestre : 119 fonds sur 120 sont dans le vert !

Le contexte économique de 2019 a permis aux fonds flexibles de retrouver une certaine stabilité sur les marchés boursiers. Portée par les discours de la Fed confirmant une pause dans le cycle de hausse des taux et un possible accord sino-américain, le rebond des marchés boursiers s’est concrétisé lors de ce 1er trimestre 2019. Les fonds de l’observatoire ont donc renoué avec la performance. 119 fonds affichent une performance positive. Il faut rappeler que seulement 3 fonds avaient réussi à afficher une performance positive en 2018.

 

 

De nombreux fonds ont déjà récupéré les pertes subies sur 2018

R-co Valor est le fonds qui affiche le plus fort rebond, avec une progression de 17,67% après avoir affiché une performance négative de 13,17% en 2018. Lors des périodes haussières, ce fonds est l’un des meilleurs dans sa catégorie. Fin février, son exposition aux actions est d’environ 90%, ce qui rend ce fonds très offensif. 

JPM Global Macro reste cohérent avec sa stratégie de forte décorélation par rapport au marché action. 

L’objectif du fonds Invesco Global Conservative consiste à générer un rendement positif avec une corrélation faible voire modérée avec les indices de marchés traditionnels. Son rendement reste donc cohérent avec sa stratégie. 

Dans un souci de lisibilité, l'étude trimestrielle des fonds de l’Observatoire de la gestion flexible de Quantalys a dissocié la synthèse qualitative et les classements quantitatifs.

 

  • Mise à jour le : 28/05/2019

Vos réactions