Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Hélène Barraud-Ousset, nouvelle présidente du Club des Entrepreneurs CGP

Par : Benoît Descamps

La cogérante du cabinet toulousain Centre du Patrimoine succède à Pascale Baussant qui a été à la tête du groupement durant dix années.

Après une décennie à la tête du Club des Entrepreneurs CGP, Pascale Baussant, gérante du cabinet Baussant Conseil à Saint-Germain-en-Laye, a décidé de passer la main. Désormais, ce groupement composé de dix-sept cabinets de conseil en gestion de patrimoine est présidé par Hélène Barraud-Ousset, cogérante du cabinet Centre du Patrimoine, à Toulouse, cofondatrice et ancienne trésorière du groupement. « Le Club des Entrepreneurs CGP représente l’ensemble des valeurs que je partage, celles de l’entrepreneuriat au service des clients. Il nous permet de nous réunir pour échanger sur nos problématiques et de partager nos bonnes pratiques sans langue de bois. Si l’association réunit des entrepreneurs exerçant le même métier, ils l’envisagent chacun à leur manière. En effet, parmi les membres du groupement, certains se sont spécialisés sur une catégorie de clients, comme les sportifs de haut niveau, d’autres ont une approche mass-market ou sur Internet, ou se concentrent sur quelques dizaines de gros clients…, mais tous ont un projet d’entreprise dont le développement passe principalement par la croissance organique ou externe ». 

Pour les adhérents du Club, la nouvelle présidente compte mettre en place des formations dédiées au leadership qu’elle a elle-même suivies, notamment avec Métisse Finance ou des prestataires non liés au secteur financier. « Il s’agit de mieux se connaître soi-même, de mieux maîtriser nos peurs et nos freins qui dictent nos choix quotidiens pour davantage maîtriser sa raison et devenir de meilleurs chefs d’entreprises et managers ».  Elle compte également faire valoir la taille du groupement – qui pèse aujourd’hui environ 2 milliards d’euros d’encours – auprès des principaux fournisseurs, aussi bien pour négocier de meilleures conditions de rémunérations pour les membres ainsi qu’accéder à des services, tels que des interlocuteurs dédiés aux back-offices.

Enfin, certains cabinets ont quitté le groupement après avoir cédé leur activité, le Club devrait s’ouvrir à un ou deux nouveaux confrères prochainement.

  • Mise à jour le : 06/12/2018

Vos réactions