AGL- GIGA BANNIÈRE 940X90-CLIC2.gif

  Raymond Leban (CGPC) : « Redevenir une association de représentation des CGP »

Par : Benoît Descamps

Formations, accompagnement dans la mise en œuvre des réglementations… CGPC (Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés) souhaite (re)devenir une association corégulatrice auprès de l’AMF et de l’ACPR. Explications avec son président, Raymond Leban.

Quels ont été les grands chantiers de l’année 2019 pour CGPC ?

Raymond Leban : L’an passé, nous avons lancé une série de formations permettant à nos membres conseils en gestion de patrimoine exerçant de manière libérale de remplir leurs obligations de formation continue pour les statuts d’intermédiaire en assurances, d’IOBSP et d’intermédiaire en immobilier. Une trentaine de modules de type « maintien ou développement des compétences » ont été créés, la plupart en e-learning car c’était une demande de nos adhérents. Côté développement, un module concerne par exemple la gestion du patrimoine des personnes vulnérables. Ces formations ont été conçues en interne, avec des experts de la préparation à la certification CGPC et d’autres, travaillant pour des partenaires assureurs et nous. Ils sont accessibles à tous, y compris aux professionnels qui ne sont pas adhérents.

Pour les courtiers en assurances, nous avons mis au point un accompagnement à la mise en conformité. Les courtiers, en particulier ceux qui ne sont pas CIF, sont en effet un peu perdus face à la masse des process réglementaires à mettre en place. Cette formation inclut la fourniture d’un outil d’évaluation en ligne de la conformité et de documents règlementaires pouvant être utilisés au quotidien, tels qu’une liste des informations/signatures client nécessaires, ainsi qu’un accès à l’assistance juridique et à un service de médiation, dans le cadre d’une adhésion à « CGPC Assurances »…

Justement, CGPC compte créer des associations de représentation des différents métiers du CGP.

R. L. : En effet, nous sommes candidat à un agrément de l’ACPR pour la représentation des intermédiaires en assurance et des IOBSP. CGPC Assurances est lancée maintenant et CGPC IOBSP le sera en temps utile. Chacune d’entre elles proposera un service de médiation, une plate-forme d’assistance/information juridique et des services d’accompagnement, sans oublier la formation.

Dans le même sens, nous avons déposé un dossier à l’AMF pour redevenir une association de CIF. En effet, lors de la mise en place du statut de CIF, nous avions créé la CIF-CGPC, qui a ensuite pris son indépendance.

Au final, notre objectif est de fournir aux CGP certifiés un guichet unique pour leur représentation et leur accompagnement réglementaire et professionnel. Il est naturel que nous retrouvions ce rôle, pour lequel nous sommes sollicités Ce d’autant plus que nous proposons également des certifications globales (CGP, conseil financier) et de spécialité (protection sociale, conseil en immobilier, accompagnement du chef d’entreprise, gestion du patrimoine des personnes vulnérables).

Pourquoi détenir la certification CGPC ?

R. L. : Notre certification globale CGPC est enregistrée au RNCP au niveau master 2 et permet d’accéder à l’ensemble des statuts (CIF, IAS, IOBSP et immobilier), ainsi qu’à la CJA et à la norme ISO 22 222. Elle permet de développer une approche globale du client, comme la responsabilité du CGP l’est. Elle est source de pertinence différenciante dans les recommandations et de sécurité face aux régulateurs.

Notre examen attire toujours une centaine de candidats chaque année. Les professionnels issus de l’assurance sont de plus en plus nombreux à nous rejoindre : ils perçoivent bien l’intérêt pour eux d’élargir leurs compétences et, avec nous, ils peuvent mettre en œuvre une démarche structurée qui donne confiance.

 

  • Mise à jour le : 15/01/2020

Vos réactions