banniere-CGP-940x90.gif

  Courtage : naissance de La Compagnie IAS

Par : edicom

Emanation de sa grande sœur, La Compagnie des CGP-CIF présidée par Philippe Feuille, cette nouvelle association professionnelle présidée par Alain Grimaud se dit prête à accompagner les courtiers dans le cadre de la nouvelle réglementation.

La Compagnie IAS présidée par Alain Grimaud (photo) est une émanation de sa grande sœur, La Compagnie des CGP-CIF présidée par Philippe Feuille, qui regroupe en son sein depuis 2006 nombre de conseils en gestion de patrimoine ayant la qualité de courtiers en assurance. C’est pourquoi avec l’évolution de la réglementation, il était naturel que La Compagnie IAS, totalement dédiée aux courtiers, voit le jour. Elle s’est voulue dès sa création proche de ses adhérents. Elle prête une grande attention à rester à l’écoute de leurs demandes et de leurs besoins. Elle se donne pour objectif de communiquer des réponses rapides et appropriées aux demandes de ses membres. Elle a à cœur de défendre les intérêts de ses adhérents et de les accompagner de façon pédagogique.

La Compagnie IAS, c’est pour des CGP ayant le statut de courtier en assurance et pour les courtiers et mandataires de courtier : assurance de personnes (assurance-vie, prévoyance, retraite, santé, assurance collective), assurance IARD pour le particulier et l’entreprise (assurances de biens, bris de machines, risques industriels, RC professionnelles...). Elle veut aider au développement des cabinets en les aidant à être en conformité avec la réglementation et en leur proposant des formations via sa société de formation, LCGPI Formation, et aider à l’intégration des jeunes cabinets, notamment pour appréhender les mécanismes réglementaires. A cet effet, notre société de formation anime une journée d’intégration qui leur est spécifiquement dédiée.

Enfin, La Compagnie IAS compte défendre la profession en « représentant ses adhérents auprès de l’autorité de tutelle, en étant leur représentant auprès des compagnies d’assurance et en communiquant sur le métier dans les medias ». Et elle assure être « prête pour la co-régulation dans la mesure où elle a devancé la mise en place du dispositif pour relever le défi de la formation au travers de sa société LCGPI Formation ».

  • Mise à jour le : 06/02/2020

Vos réactions