Unik_Capital_banner_940x90px_v5_giga banniere.gif

  La CNCIF satisfaite de l'abandon de Priip's par l'Europe

Par : edicom

Pour Stéphane Fantuz, président de la Chambre nationale des conseillers en investissements financiers (CNCIF), « c'est une décision qui va dans le bon sens puisque les instances européennes ont tenu compte de la réalité du terrain et se sont donc montrées pragmatiques ».

Par ailleurs, la CNCIF souligne que l'AFG a eu un rôle décisionnel dans ce dossier puisqu'elle a fédéré les acteurs de la profession de la finance et de la gestion de patrimoine. Mais elle a aussi démontré auprès des pouvoirs publics, la complexité engendrée par PRIIPs, dont le coût et la multiplication du nombre de documents à fournir à l'épargnant.

Au-delà, le président de la CNCIF se félicite de voir que le courrier de l'interprofession adressé auministère de l'Economie et des Finances a permis de convaincre la Commission de repousser ces normes techniques sur l'information des épargnants qui auraient complexifier davantage la relation client et le quotidien des professionnels déjà submergés par les obligations législatives multiples.

  • Mise à jour le : 08/09/2016

Vos réactions