Patrimonia_banniere_17_940X90.gif

  L’assurance-vie booste les résultats 2014 de la Carac

Par : Paola Feray

En 2014, la Carac a enregistré 564,6 millions d’euros de cotisations brutes, soit une progression de 4,32 % par rapport à 2013. Par ailleurs, le nombre d’adhérents continue de croître (+ 1,46 %), ainsi que le nombre de garanties gérées (+ 2,10 %).

Le conseil d’administration de la Carac, mutuelle d’épargne indépendante, a validé le 16 avril dernier le rapport de gestion et les comptes annuels 2014. La Carac annonce de bons résultats commerciaux et financiers. Des résultats qui permettent de renforcer sa solidité financière et d’assurer les engagements vis-à-vis des adhérents sur le long terme.

Sous réserve de son approbation par l’assemblée générale, la Carac affiche en 2014 un résultat net de 55,6 millions d’euros.

Une activité assurance‐vie en progression

En 2014, la Carac a enregistré 564,6 millions d’euros de cotisations brutes, soit une progression de 4,32 % par rapport à 2013. Cette progression est particulièrement importante sur les garanties d’assurance-vie (+ 11 %). Nous pouvons souligner le bel essor du produit d’assurance‐vie de partage Entraid’Epargne Carac : + 17 % de souscription et + 153 % des versements par rapport à 2013.

La solidarité intergénérationnelle est également d’actualité : les souscriptions et les versements sur le Compte Epargne Famille, une garantie pour transmettre à ses enfants et petits‐enfants, ont connu également une belle progression (+ 21 % de souscription et + 26 % de versements). La collecte nette est une nouvelle fois positive. Par ailleurs, le nombre d’adhérents continue de croître (+ 1,46 %), ainsi que le nombre de garanties gérées (+ 2,10 %).

Une solvabilité renforcée

La Carac a poursuivi le renforcement de ses fonds propres en y affectant le résultat de l’année 2013 (58 millions d’euros) afin de se préparer à l’application de la réglementation Solvabilité II. Parallèlement, la provision pour participation aux excédents a été dotée et s’élève à 192,2 millions d’euros. Le taux de couverture de la marge de solvabilité est très satisfaisant puisqu’il ressort à 260 %, hors plus‐values latentes, et à 876 %, après prise en compte des plus‐values latentes.

Une approche pensée sur le long terme

La gestion financière de la Carac a pour principal objectif de garantir sur la durée les engagements contractés auprès des adhérents tout en assurant une performance régulière du portefeuille. La qualité des placements est ainsi privilégiée.

  • Mise à jour le : 04/05/2015

Vos réactions