REvenu Pierre giga-banner-profession-cgp-lrp-2019-1.gif

  L’éducation, la nouvelle thématique de CPR AM

Par : edicom

CPR Asset Management vient de compléter sa gamme de fonds thématiques actions internationales avec CPR Invest – Education, cogéré par Guillaume Uettwiller et Yasmine de Bray (LU1861294400).

« Enjeu mondial majeur du 21e siècle, l’éducation concerne chaque individu quels que soient son pays d’origine et sa culture. Les Nations Unies ont identifié l’accès à une éducation de qualité sur un pied d’égalité comme l’un des dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD). L’éducation est l’une des clés pour atteindre d’autres objectifs essentiels tels que la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités…l’accès à une vie meilleure et la tolérance entre les sociétés », est-il indiqué dans le communiqué de presse.

En raison des évolutions démographiques et sociales et de la révolution technologique, ce marché, actuellement estimé à 5 000 milliards de dollars, devrait doubler d’ici 2030 (Source : HolonIQ, Goldman Sachs, GSV, IBIS Capital, Citi). « Nous assistons effectivement à une augmentation constante de la population étudiante à travers le monde avec un nombre croissant d’étudiants dans l’enseignement supérieur, et soutenue par l’essor de la classe moyenne, notamment au sein des pays émergents, qui aspire à un niveau de formation plus élevé. Pour des pays comme la Chine, le Brésil, ou l’Inde, l’éducation est l’un des principaux postes de dépense des ménages. Si leurs gouvernements oeuvrent activement en faveur de la privatisation du système éducatif, c’est aussi le premier poste budgétaire pour en favoriser le financement. D’autre part, pour faire face à l’automatisation et l’évolution de nos métiers, d’ici 2022 54% des salariés devront réévaluer leurs compétences grâce à la formation professionnelle (Source : Future of Jobs Survey 2018 – World Economic Forum). Enfin, si la EdTech ne représente que 2% du marché global de l’éducation aujourd’hui (Source : Citigroup, Education : Back to basics, 2017), sa part devrait croître très rapidement et représenter un gisement de croissance et d’opportunités. »

L’approche du fonds qui est constitué d’environ 70 valeurs, sera double :

- l’univers défini couvre l’ensemble de l’écosystème et ce tout au long de la vie d’un individu et s’articule autour de 3 piliers : l’accès à l’éducation et au monde du travail (gestion et administration des écoles, de la petite enfance à la formation continue, l’insertion professionnelle, les certifications et le recrutement) ; les contenus et outils (les éditeurs et diffuseurs de contenus éducatifs et professionnels ainsi que toutes les technologies liées à l’éducation - EdTech) et les services au quotidien (logements étudiants, restauration et transports scolaires, financement et fournitures scolaires) ;

-  avec une approche durable excluant les entreprises ayant les plus mauvaises pratiques ESG et/ou faisant l’objet de controverses sur la base de critères spécifiques en lien avec les enjeux de la thématique.

« L’éducation est l’une des pierres angulaires d’une croissance économique solide et pérenne. L’univers d’investissement lié à cette thématique est extrêmement jeune et devrait bénéficier d’une dynamique de croissance d’envergure dans les prochaines années. Nous disposons ainsi de larges marges de manœuvre pour bénéficier à long terme de tout le potentiel offert par l’écosystème éducatif tout en assurant une démarche significativement responsable », souligne Guillaume Uettwiller. 

  • Mise à jour le : 25/10/2018

Vos réactions