Banniere-C-V-2017_256.gif

  Linxo lève 20 millions d'euros

Par : edicom

Créée en 2010 par Bruno Van Haetsdaele et Hugues Pisapia (à droite et à gauche sur la photo), Linxo a annoncé le 7 septembre avoir réalisé une levée de fonds de 20 millions d’euros auprès de trois acteurs institutionnels : le Crédit agricole, le Crédit mutuel Arkéa – présents déjà au capital respectivement depuis 2012 et 2015 – et la Maif qui collabore avec Linxo pour le service digital et mobile (Nestor) lancé en 2016.. Basée à Aix-en-Provence, la FinTech porte à 23,2 millions d’euros le montant des fonds levés depuis son lancement.

Grâce à ce nouvel apport d'argent frais, Linxo entend développer un « assistant financier augmenté » qui a vocation à devenir le hub financier personnel des utilisateurs. Tout en conservant son indépendance commerciale, la société va continuer à rendre disponible sa technologie auprès de ses utilisateurs directs, via son application Linxo, et auprès de ses partenaires BtoB (comme Fortuneo, BforBank, HSBC ou encore Maif).

Aujourd’hui, plus de 1,4 million de personnes ont déjà utilisé cette application, tandis que plusieurs millions d’autres y accèdent via des partenaires banques et assurances. Désormais, la FinTech compte ouvrir largement sa technologie pour créer un écosystème ouvert et européen de services financiers « powered by Linxo », notamment dans le cadre de l’entrée en vigueur de la directive sur les services de paiement européen n° 2 prévue le 13 janvier 2018.

« Notre ambition est de réaliser un saut équivalent à celui réalisé entre le téléphone et le smartphone : la téléphonie est le socle technologique du smartphone mais n’en est qu’une des possibilités d’usage. L’agrégation de comptes n’est aussi qu’un des socles technologiques. C’est la capacité à créer de nouveaux usages qui en fera (un) assistant financier augmenté, explique Bruno Van Haetsdaele. Aujourd’hui, Linxo peut prédire un découvert à 30 jours sur tous (les) comptes courants ; demain, nous permettrons à l’utilisateur de le combler par anticipation en quelques secondes et de lui assurer qu’il ne  pourra pas tomber à découvert s’il a de l’argent disponible sur un autre compte. Nous pouvons appliquer cette logique à tout ce qui concerne (l’) argent et (aux) finances ».

Dans le cadre de son intention de créer écosystème ouvert autour de sa technologie, la FinTech teste depuis plusieurs mois « Linxo Connect », une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de faciliter la souscription à un service financier en connectant ses comptes disponibles sur Linxo à des services tiers. 

  • Mise à jour le : 07/09/2017

Vos réactions