Giga Banniere Generali Luxembourg  Profession CGP mai juin 2019.gif

  Robeco lance un fonds actions sur les FinTechs

Par : edicom

Robeco a annoncé le lancement du fonds Robeco Global FinTech Equities (part D : LU1700710939, part F : LU1700711077), un fonds actions monde qui investit dans des actions de sociétés FinTechs cotées. Ce véhicule d’investissement vise donc à se positionner sur « des actions de sociétés cotées qui bénéficient de la numérisation croissante du secteur financier ».

Robeco Global FinTech Equities, domicilié au Luxembourg, qui se veut concentré vise trois segments suivants :
- les gagnants d'aujourd'hui, c’est-à-dire les entreprises qui disposent d'un avantage concurrentiel dans le secteur ;
- les « facilitateurs » pour l’univers des FinTechs, celles qui favorisent la tendance à la digitalisation ;
- et les challengers, ces entreprises qui pourraient être les gagnants de demain.

Le fonds est géré par Patrick Lemmens, également gérant du fonds Robeco New World Financial Equities, et Jeroen van Oerle, qui font partie de l'équipe d'investissement thématique de Robeco, laquelle gérait environ 3,2 milliards d'euros, à fin septembre 2017, répartis sur six stratégies différentes.

« Je suis actif dans le secteur financier depuis près de vingt-cinq ans et je dispose d'une expérience en tant que spécialiste de l’investissement sur les thématiques, expose Patrick Lemmens, gérant principal du fonds. Le lancement d'un fonds FinTech est ainsi la combinaison parfaite de ces deux aspects. La FinTech est un domaine qui m'a toujours passionné et pour lequel j'ai toujours été très enthousiaste. En fait, nous investissons déjà avec Robeco New World Financial Equities dans cette tendance relative à la finance numérique depuis maintenant plus de six ans, celle-ci étant l'une des trois thématiques de ce fonds. Toutefois, le fait de lancer un fonds exclusivement dédié à l'investissement dans le segment FinTech est un projet formidable. Je suis profondément convaincu que la finance numérique permettra à 2 milliards de personnes d'avoir accès à des services financiers dont elles ne disposent pas actuellement et que les paiements en ligne deviendront une pratique courante tandis que les paiements en espèces deviendront exceptionnels. Avec le lancement de ce fonds, nous offrons ainsi la possibilité aux investisseurs de profiter de la digitalisation croissante du secteur financier. »

  • Mise à jour le : 07/02/2018

Vos réactions