Gigabanniere Contalim 9 oct 30 au nov 2017.gif

  Skandia et Courtage & Système fusionnent pour donner naissance à Intencial Patrimoine

Par : Benoît Descamps

Hier, salon Patrimonia à Lyon. Vincent Vercoustre, responsable de la distribution externe du groupe Apicil, et Romain Chevalier, directeur commercial d’Intencial Patrimoine et directeur marketing épargne du groupe Apicil, lancent leur plate-forme commune (photo @Apicil).

A l’occasion de Patrimonia, le groupe lyonnais Apicil a annoncé la fusion de ses deux plates-formes dédiées au marché des conseils en gestion de patrimoine indépendants et des courtiers en assurance. Les deux filiales du groupe Skandia et Courtage & Systèmes opèrent désormais sous le nom d'Intencial Patrimoine.

Les synergies sont évidentes entre les deux structures : d’un côté, Skandia, présent sur le marché français depuis 2002, dispose d’une solide culture en unités de compte (aussi bien en assurance-vie qu’en épargne bancaire) avec des solutions en matière d’option de gestion, gestion sous mandat, gestion pilotée…, tandis que Courtage & Systèmes s’est imposé sur le marché par sa qualité de gestion et ses outils digitaux.

Au total, l’ensemble collabore avec 1 600 partenaires CGPI et compte plus de 4 milliards d’euros d’encours, avec un taux d’unités de compte de 50 %. Pour 2016, la société estime atteindre les 600 millions d’euros de collecte, avec un taux d’UC toujours de 50 %. « Cette opération place Intencial Patrimoine dans le top 5 des acteurs sur le marché des CGPI, affirme Vincent Vercoustre, désormais responsable de la distribution externe du groupe Apicil. Notre volonté est de nous installer durablement à cette position via un partenariat assurant une qualité de service fiable et en épaulant les CGPI dans la transformation du marché. L’univers de l’épargne change profondément et nous sommes convaincus que les CGPI sont les mieux positionnés pour accompagner ce changement. »

Sur le plan opérationnel, l’intégration des savoir-faire de chacun dans les solutions en place est actuellement en cours. Romain Chevalier, directeur commercial d’Intencial Patrimoine et directeur marketing épargne du groupe Apicil, précise que « toutes les composantes de chaque structure sont agrégées et catalysées au sein d’Intencial, sans rationalisation de la gamme. Côté systèmes d’informations, nous posons actuellement les premières briques de notre projet digital qui devrait être mené à terme en fin d’année prochaine. Celui-ci laisse une place importante aux agrégateurs du marché, tout en visant à assurer une fluidité parfaite des processus liés à la conformité. » Des outils de communication à destination des clients, notamment dans le domaine financier, et de pilotage de la performance des portefeuilles sont également proposés ou encore en cours d’élaboration.

Si l’offre existante de produits et services s’enrichit naturellement de la fusion, la société compte lancer un nouveau fonds en euro. « Il s’agira d’une solution avec une approche novatrice sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs mois déjà », dévoile Vincent Vercoustre. La société compte également repenser son offre en matière d’épargne-retraite, notamment au niveau de l’offre financière et en développant une force commerciale dédiée. L’objectif ici est de multiplier par cinq ses encours, d’ici 2020. A plus long terme, une offre de prévoyance pourrait être mise en place.

Le groupe Apicil (3,137 milliards d'euros d'encaissement de cotisations l'an passé) avait acquis auprès du groupe Old Mutual Skandia Life (devenu Apicil Life) et Skandia Invest (désormais Apicil Invest) en février 2015 dans le cadre de son plan stratégique à horizon 2016.

  • Mise à jour le : 30/09/2016

Vos réactions