Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Un produit structuré « vert » chez Natixis

Par : Benoît Descamps

Jusqu’au 31 juillet prochain, Natixis CIB commercialise un nouveau produit structuré, Magenta Climat et Transition Energétique (FR0013331980) qui, comme son nom l’indique, est investi dans des valeurs européennes engagées dans la transition énergétique et climatique à travers l’indice Euronext Climate Objective 50 Equal Weight Decrement 5 %. Ce dernier est composé de cinquante valeurs sélectionnées pour leur performance climat (avec une équipondération), et est calculé dividendes nets réinvestis et diminué d’un montant forfaitaire de 5 % par an. Les valeurs composant l’indice sont sélectionnées en fonction de l’importance de leur engagement en faveur du client par rapport aux pratiques de leur secteur. Cette sélection est revue chaque année en novembre et repose sur les cinq cents plus grosses capitalisations boursières européennes, avec un filtre de taille et de liquidité.

Cette solution se veut très défensive, puisque le capital investi est protégé à hauteur de 90 %. Côté performance, le gain potentiel peut aller jusqu’à 30 % du montant de l’investissement au terme des cinq années d’investissement.

Les caractéristiques du produit sont les suivantes :
- date d’observation initiale de l’indice : le 21 juillet 2018 ;
- date d’observation finale : le 31 juillet 2023 ;
- minimum d’investissement : 1 000 euros ;
- éligibilité : contrats d’assurance-vie et de capitalisation, et comptes-titres ;
- à l’échéance :
* si la performance de l’indice est nulle ou positive : l’investisseur reçoit son capital initial et l’intégralité de la hausse de l’indice plafonnée à 30 % ;
* si la performance est négative : l’investisseur reçoit son capital diminué de la baisse de l’indice, ce jusqu’à 10 % maximum.

Par ailleurs, notons que Natixis distribue également jusqu’au 31 juillet prochain son traditionnel produit de campagne, Autocall R Juillet 2018 (FR0013328283). Plus agressif, ce produit propose un gain de 10 % par année écoulée (jusqu’à dix ans) et une protection du capital investi jusqu’à une baisse de l’indice de référence supérieure à - 40 %.

  • Mise à jour le : 24/05/2018

Vos réactions