Pierres by Crystal.jpg

  Une « ArtTech » pour créer du lien entre les marchés de l’art et de la finance

Par : Benoît Descamps

Ce vendredi 27 avril a été lancée la société Happening Technologies, une start-up dans l'ArtTech qui édite Artist Profiles, une base de données intelligente s'appuyant sur de l'intelligence artificielle. Celle-ci proposera une plate-forme de 100 000 artistes nés en 1810 à nos jours (peintres, sculpteurs, photographes…) aux acteurs de l'art (galeristes, maisons d'enchères, collectionneurs…) et aux gestionnaires de patrimoine, banques privées et family offices. Sa fondatrice, Adeline Pilon, a commencé sa carrière chez Neuflize OBC et Idinvest Partners, et passionné d’art, a créé un média (happening.media) sur le sujet dès ses études réalisées au sein de l’ESCP Europe. Elle, vise à faire émerger l'art comme classe d'actifs à part entière grâce à la puissance de la technologie. Son constat que le principal frein à son expansion reste l'opacité des informations et les difficultés de communication entre les mondes de la gestion privée et de l’art.

Adeline Pilon expose : « Le marché de l’art est opaque, mais se révèle souvent source de performance financière. Durant mon parcours au sein des marchés financiers, j’opérais quotidiennement au sein d’un marché où l’information était fluide, en particulier avec Bloomberg. J’ai également pu me rendre compte que les acteurs de ces marchés communiquaient difficilement alors que tous ont un intérêt à collaborer ensemble : prêt avec nantissement d’une œuvre, gestion du haut et du bas de bilan de galeries, maisons de vente, accompagnement dans l’investissement dans l’art pour des clients fortunés… La technologie permet aujourd’hui de créer un lien entre les acteurs. Artist Profiles est donc une base de donnée quantitative permettant pour chaque artiste de proposer différentes variables de composant la valeur des artistes et donc de mesurer le risque qui lui est associé, la taille et la profondeur de son marché et les intermédiaires auprès desquels vendre ou acheter au mieux une œuvre. Pour cela, nous récoltons les informations, retraitons et analysons collectés auprès des médias, et de l’ensemble des acteurs du marché de l’art et sommes en mesure d’offrir une analyses sur : prix, renommée dans les médias, fréquence des expositions, résultats de ventes  enchères, poids des galeries, évolution de la popularité … Pour le conseil en gestion de fortune, Artist Profiles est donc un outil lui permettant de parler d’un sujet  de manière quantitative ; mais aussi de comprendre le patrimoine de son client et les risques associés. Dans le cadre d’un prêt avec nantissement, le banquier peut suivre la valeur de l’œuvre et observer la liquidité du sous-jacent pour ajuster son taux de garantie sur l’œuvre. »

Pour concevoir Artist Profiles, Happening Technologies a réalisé un premier tour de table, abondé par des fonds américains et européens, dont le montant s'élève à 600 000 euros. Il est complété par une subvention du ministère de l'Économie au Luxembourg à hauteur de 360 000 euros.

Pour découvrir la base de donnée, il est possible de s’inscrire via ce lien, lequel permet d’accéder gratuitement à 10 profils d’artistes.

Trois offres sont proposées pour accéder à l’outil :

- l’achat unitaire sur un artiste : 20 € par an ;

- 60 profils à consulter ou offrir : 1 000 € par an ;

- et l’accès illimité aux 100 000 artistes : 5 000 € par an.

  • Mise à jour le : 27/04/2018

Vos réactions