Nortia giga banniere de juin a sept 2018-940x90.gif

  Les pouvoirs publics entérinent la formation continue dispensée au sein des cabinets de courtage

Par : edicom

Un décret transposant en droit national la directive sur la distribution d’assurances (DDA) pour une mise en œuvre effective au 1er octobre 2018 est paru au Journal officiel. L'Anacofi, la CSCA et Planète Courtier saluent dans ce cadre la possibilité offerte aux cabinets de courtage de dispenser la formation continue.

La CSCA (Chambre syndicale des courtiers d’assurances), l’Anacofi (Association nationale des conseils financiers) et Planète Corutier se félicitent de la décision des pouvoirs publics d’autoriser les courtiers en assurances, au même titre que les autres distributeurs, à dispenser en interne aux salariés concernés les 15 heures minimum de formation continue prévues par la DDA.

Pour Bertrand de Surmont, président de la CSCA, « cette décision, permettant à tous les distributeurs de bénéficier des mêmes droits et obligations en matière de formation continue, protège les intérêts des consommateurs et des entreprises souhaitant faire appel à un conseil indépendant et respecte l’esprit de la DDA. Elle fait également porter une très forte responsabilité sur l’ensemble de la profession dans la mise en œuvre irréprochable attendue des futurs plans de formation ». De son côté, David Charlet, président de l’Anacofi et de l’Anacofi-Assurances, remarque : « le fait qui ne coulait pas de source initialement, que le législateur ait entendu les demandes de nos organisations, d’accepter que nos entreprises du courtage puissent, elles-mêmes, comme les compagnies, piloter et délivrer les formations de leurs équipes, est une excellente nouvelle. Je suis également heureux que nos organisations aient su faire entendre la voix du courtage. »

Enfin, Laurent Ouazana, président de Planète Courtier, note que « les organisations professionnelles d’intermédiaires saluent cette décision et prennent la mesure de la responsabilité qui leur est confiée : elles sauront accompagner leurs adhérents pour respecter cette nouvelle obligation et optimiser le professionnalisme des intermédiaires toujours au service de leurs clients assurés. »

Source : communiqué de presse

  • Mise à jour le : 05/06/2018

Vos réactions