Comgest_Monde_940x90_FR.gif

  Les Français parmi les premiers épargnants d’Europe

Par : edicom

Avec près de 16 % de taux d’épargne, les Français se placent parmi les premiers épargnants d’Europe. Par ailleurs, l’investissement immobilier constitue le placement préféré des Français avec 8 à 10 % de leurs revenus consacrés à l’achat d’un logement entre 2001 et 2014 (Source Insee /le taux d’épargne des ménages en 2014).

Le groupe Perial, spécialiste de l’épargne immobilière, publie les résultats de son premier baromètre annuel de L’épargne immobilière, mené par Opinion Way et réalisé auprès d’un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

95% des Français estiment adopter une attitude prudente ou équilibrée lorsqu’ils placent de l’argent et 53% d’entre eux placent la sécurité du placement comme le premier critère en matière d’épargne. 

Le contexte de crise économique incite une grande partie des Français (83%) à revoir leurs décisions d’épargne et à opter pour plus de prudence.

Un sentiment d’être mal ou très mal informés

Cette prudence s’accompagne d’un sentiment d’être mal ou très mal informés en matière d’épargne pour 43 % des Français, alors que l’épargne est un sujet majeur de société (93 % des Français la jugent indispensable pour préparer sa retraite).

L’épargne immobilière : un placement à fort potentiel méconnu du grand public

Bien qu’un peu plus de la moitié des Français déclarent connaître l’épargne immobilière (52 %), seuls 31 % d’entre eux connaissent réellement une des différentes formes de l’épargne immobilière (SCPI, OPCI, foncières) et 3 % déclarent posséder ce type de produits.

L’épargne immobilière : un placement qui séduit une fois explicité

Une fois ses avantages présentés, l’épargne immobilière reçoit un accueil plutôt positif. En effet, plus de la moitié des Français (52%) attribuent une note d’intérêt supérieure ou égale à 6/10 à cette forme d’épargne, en particulier les plus jeunes (62% des moins de 35 ans) et les Français les plus aisés (62%).

Après présentation de l’épargne immobilière, l’intention de réallocation d’une partie de l’épargne au profit de l’épargne immobilière est multipliée par 14, preuve de l’intérêt de ce type de placements, une fois qu’il est connu et compris.  

Les plus intéressés mettent en avant les avantages suivants : le couple sécurité (44%) et la rentabilité (34%).

Au final, l’épargne immobilière est perçue par plus d’un Français sur deux pour être une synthèse de l’immobilier et de l’épargne et ils sont 50% à juger que l’épargne immobilière est le produit retraite par excellence.

L’épargne immobilière apparaît donc en bonne adéquation avec les attentes des Français en matière d’épargne : disposer d’une épargne de sécurité (73%) et préparer sa retraite (51%).

  • Mise à jour le : 26/11/2015

Vos réactions