REvenu Pierre giga-banner-profession-cgp-lrp-2019-1.gif

  Le 26 juillet, vous travaillerez enfin pour vous et plus pour le fisc !

Par : edicom

En 2016, les Français ont travaillé 207 jours pour financer les dépenses de la sphère publique. à compter de la date symbolique du 26 juillet, les Français pourront enfin profiter pendant 159 jours du fruit de leur labeur, selon les calculs de l’association Contribuables associés, – apolitique, non partisane et non subventionnée –, qui calcule le « Jour de libération fiscale » en France depuis 1999 pour promouvoir une gestion économe de l’argent public.

Selon l’OCDE, les dépenses publiques françaises représenteront 56,60 % du produit intérieur brut (PIB) en 2016. La sphère publique absorbe plus de la moitié de la richesse produite en France. En moyenne, les contribuables de la zone euro fêtent leur libération fiscale un mois avant la France.

L’association indique également que « malgré un léger fléchissement pour l’année 2016, il est à craindre que l’année 2017 marque une nouvelle envolée des dépenses publiques. En effet, les différents “cadeaux gouvernementaux” de cette fin de mandat pèseront lourdement sur le budget de la France, comme le craint le rapport de la Cour des comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques ».

Le jour de libération fiscale est un indicateur pédagogique du poids de la dépense publique en France. Le ratio entre les dépenses publiques (Etat, collectivités territoriales, Sécurité sociale, Union européenne) et les richesses créées en France (le produit intérieur brut) est de 56,6 % en 2016. Rapporté au calendrier de l’année, cet indicateur permet de savoir que les Français ont travaillé 207,2 jours pour la sphère publique.

Entre 1999 (date de la première célébration du jour de libération fiscale par Contribuables associés) et 2016, ce jour a pu fluctuer entre le 10 juillet (en 2001) et le 29 juillet (en 2013). Suite à un léger fléchissement des dépenses publiques, ce jour a légèrement reculé en 2016 (207,6 jours en 2015, contre 207,2 pour l’année bissextile 2016).

Quelques chiffres :
La France s’est libérée :

- En 1999 : le 17 juillet

- En 2002 : le 12 juillet

- En 2005 : le 16 juillet

- En 2008 : le 12 juillet

 -En 2012 : le 24 juillet

- En 2015 : le 27 juillet (année non bissextile)

Et à l’étranger ?

- Italie : 2 juillet 2016

- Zone euro : 26 juin 2016

- Allemagne : 11 juin 2016

- Royaume-Uni : 7 juin 2016

- Japon : 28 mai 2016

- Irlande : 27 avril 2016

  • Mise à jour le : 22/07/2016

Vos réactions