Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Un nouveau fonds dédié à l’égalité hommes-femmes

Par : edicom

Après le Nordea 1-Global Gender Diversity Fund lancé par Nordea AM début mars, c’est au tour de Mirova, société spécialisée dans l’investissement à impact de Natixis IM, de lancer un fonds dédié à l’égalité des sexes.

Géré par Soliane Varlet, Mirova Women Leaders Equity Fund vise à investir dans des entreprises favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes et la représentation des femmes au sein des instances dirigeantes des entreprises.

Philippe Zaouati, directeur général de Mirova, expose : « Le traitement défavorable fait aux femmes n’est pas seulement un enjeu de société, c’est également un enjeu de compétitivité. De nombreuses études ont prouvé la surperformance sur le long terme des champions de la diversité : de meilleurs résultats, un moindre endettement, plus de dividendes et des risques moindres de scandales réputationnels. Et nous ne parlons ici que de la compétitivité vue par les marchés. La diversité est également un atout majeur dans un autre marché extrêmement concurrentiel, qui est le recrutement et la rétention des meilleurs talents. Et si les investisseurs ne semblent aujourd’hui pas préoccupés outre mesure par la mixité des instances dirigeantes, ou des conditions faites aux femmes, le sujet suscite beaucoup plus d’intérêt, et de questions, de la part des candidats. Pour les entreprises, améliorer la mixité, assurer aux hommes, aux femmes, aux non-binaires, une égalité de traitement, devient un enjeu de modernité au même titre que de placer les enjeux climatiques au centre de leur stratégie. Mirova a annoncé le lancement d’une stratégie d’investissement actions globales qui cible les entreprises ayant les meilleures pratiques en termes de mixité. En plus de notre évaluation ESG habituelle, nous avons développé un filtre d’analyse qualitatif et quantitatif permettant d’évaluer les politiques de promotion des femmes et leur représentation dans les instances dirigeantes. Le dispositif est complété par une politique d’engagement pour faire progresser les sociétés investies, ainsi que par un partenariat avec ONU Femmes Comité France permettant l’autonomisation des femmes dans les pays en développement. Cette stratégie s’inscrit très clairement dans le cadre des Objectifs de Développement Durable puisqu’elle s’attaque directement à l’ODD 5 : permettre l’égalité des sexes. Elle s’inscrit également dans la stratégie d’investissement de Mirova qui est de chercher à concilier une performance financière avec un impact environnemental et social. Nous sommes convaincus du rationnel économique de cette approche, que des analyses préliminaires mettent en évidence. Sur plus de 1600 valeurs qui composent notre univers de départ, l’univers d’investissement de notre stratégie est composé de quelques 250 valeurs à peine. 250 valeurs dont nous considérons que les pratiques en termes de mixité sont acceptables. Cela en dit long sur les progrès qui restent à faire en matière d’égalité, et c’est sans parler du secteur public et de tout le tissu économique non coté. Nous espérons que d’ici 10 à 20 ans, cette stratégie deviendra obsolète et que les univers – global et d’investissement - se superposeront. D’ici-là, nous considérons que c’est notre rôle d’investisseur actif d’exiger les meilleures pratiques du marché, notre responsabilité de gérant pour compte de tiers de promouvoir les sociétés qui reflètent et représentent notre société et nos investisseurs, et notre mission d’investisseur de faire bénéficier nos clients des opportunités de meilleures performances financières. »

Comme tous les produits de Mirova, cette stratégie adopte une démarche d’investissement durable et cherchera à obtenir le label ISR. Le fonds s’inscrira dans une trajectoire 2 degrés, en ligne avec l’objectif fixé par l’Accord de Paris sur le Climat.

Mirova a donc mis en place un partenariat unique avec le Comité ONU Femmes France. La société s’engage à reverser une partie des frais de gestion du fonds au Comité ONU Femmes France, pour financer les actions d’ONU Femmes en faveur de l’autonomisation des femmes. Ainsi, Mirova contribuera pleinement à la réalisation de l’Objectif de développement durable n° 5 défini par l’ONU : parvenir à l’égalité des sexes et rendre autonomes toutes les femmes et les filles. « Ce partenariat ambitieux et innovant avec Mirova constitue un levier efficace en faveur de l’amélioration de la condition des femmes à travers le monde », déclare Pascale Bracq, vice-présidente du Comité ONU Femmes France. La finance, sur tous ses champs d’intervention et d’influence, a un rôle primordial à jouer pour soutenir l’autonomisation des femmes et l’égalité des chances. » Natixis vient d’ailleurs de signer la charte d’ONU Femmes, les WEP (Women’s Empowerment Principles).

Outre ce fonds, Mirova avait également lancé un autre fonds actions thématique à impact social – Insertion Emplois Dynamique – qui soutient la création d’emplois en France.

 

  • Mise à jour le : 04/04/2019

Vos réactions