banniere-CGP-940x90.gif

  La démocratisation du capital-investissement vue par NextStage

Par : edicom

NextStage propose aux épargnants un guide pour les aider à comprendre les nouveaux textes législatifs et réglementaires, ainsi que l’impact que cela aura sur leur épargne. 

Le livre blanc publié par NextStage couvre la loi Pacte dans son volet épargne, la mise en place du PER : objectifs, évolutions et opportunités et le mécanisme d’apport cession. Chaque thématique est expliquée de manière complète et succincte pour mieux s’y retrouver.

Loi Pacte :

La Loi Pacte vise à orienter l’épargne longue des Français vers l’économie réelle, encourager le développement de l’épargne-salariale, alléger le forfait social, simplifier la mise en place, la gestion et la transférabilité des dispositifs d’épargne retraite, développer l’épargne-retraite pour passer de 200 à 100 milliards d’euros d’ici 2022, promouvoir l’actionnariat salarié et démocratiser l’accès au capital-investissement.

Les évolutions : 

Un PEA-PME renforcé 

o   Une ouverture aux titres émis dans le cadre du financement participatif

o   Une ouverture aux jeunes majeurs rattachés

o   Une augmentation du plafond des versements qui passe de 75 000€ à 225 000€

L’assurance-vie modernisée

o   Hausse du plafond maximal autorisé pour l’investissement en capital-investissement dans l’assurance-vie

o   Un fonds eurocroissance modernisé et simplifié pour permettre une diversification sur des actifs de long terme.

o   Une obligation pour les contrats de contenir dès 2020 au moins une UC ISR, solidaire ou verte

Une épargne salariale en croissance

o   Un allègement fiscal pour les entreprises afin de permettre à davantage de salariés de bénéficier du plan d’épargne salariale

o   Des modèles d’accords d’intéressement et de participation simplifier pour faciliter le déploiement du dispositif dans les PME

o   Des bénéficiaires étendus au conjoint collaborateur ou conjoint associé

PER (Plan d’épargne retraite) :

Le PER vise à dynamiser l’épargne des Français, faciliter l’épargne avec un seul et même produit et démocratiser la gestion pilotée qui facilite l’investissement dans l’économie réelle.

Les évolutions :

o   Une déduction de l’assiette de l’impôt sur le revenu des versements personnels dès fin 2019

o   Deux modes de sortie possibles : en rente viagère ou en capital

o   Un produit d’épargne retraite accessible même en cas de changement d’employeur et en période de chômage

o   Une démocratisation de la gestion pilotée, pour une solution simple et facile à utiliser

Apport-cession :

La réforme de l’apport-cession a pour objectif d’améliorer le dispositif permettant aux entrepreneurs de réinvestir leur patrimoine dans l’économie réelle. L’investissement pourra maintenant se faire via des véhicules de capital-investissement.

Les évolutions : 

La possibilité de réinvestir les plus-values de cession des titres apportés dans des véhicules de capital-investissement (FCPR, FPCI, SLP ou SCR).

Au moins 60% des produits de cession doivent être réinvestis dans un délai de deux ans.

Un dispositif qui n’est pas rétroactif et sera applicable aux cessions de titre apportées réalisées à compter du 1er janvier 2019. 

 

C’est dans ce contexte que NextStage développe ses solutions : NEXTS, NexStage Croissance et NexStage Rendement II.

 

NextStage (NEXTS) : 

Permet aux investisseurs de bénéficier des vertus du capital-investissement à long terme avec la souplesse offerte par la cotation.

Eligibilité au PER par le biais de la gestion pilotée, pour s’exposer à une classe d’actif au rendement intéressant.

Ouverture au PEA jeunes majeurs rattachés : des épargnants aux horizons d’investissement longs qui peuvent profiter au mieux d’une exposition au capital-investissement

 

NextStage Croissance :

Investir en private equity au travers de l’assurance-vie, via la première unité de compte en privateequity, lancé en 2016 avec AXA.

Un mécanisme de liquidité unique.

Via la loi PACTE, une hausse du plafond maximal autorisé pour l’investissement en capital-investissement, précédemment fixé à 10% : une opportunité de générer de la performance tout en finançant l’économie réelle.

 

NextStage Rendement II :

Un FCPR qui investit dans 10 à 20 PME de croissance.

Une défiscalisation des plus-values réalisées en contrepartie d’une période de blocage de 7 à 10 ans.

Avec l’augmentation du plafond de versement sur le PEA-PME, une opportunité de diversification.

  • Mise à jour le : 25/10/2019

Vos réactions