Bannière Primonial Pacte_940x90px_102019.gif

  7 épargnants sur 10 ignorent combien leur rapporte leur épargne !

Par : Elisa Nolet

89 % des Français possèdent un produit d’épargne, selon une étude OpinionWay pour Altaprofits*. Avec des disparités selon les régions, le sexe ou l’âge. Décryptage.

9 Français sur 10 épargnent. Ils sont même 67 % à posséder plusieurs produits d’épargne. Sans surprise, le Livret A arrive en tête avec un taux de possession de 22 % pour ceux qui n’en détiennent qu’un seul. En moyenne, l’épargne des Français atteint 44 217 €, un niveau tout à fait honorable. Mais 69 % des épargnants ne savent pas combien leur rapporte leur épargne. Si les Franciliens semblent un peu plus au fait que les autres, 73 % des Bourguignons, Francs-comtois, Alsaciens, Champenois, Lorrains et Altofrançais méconnaissent les bénéfices de leurs placements. « C’est un élément inattendu de cette étude ! Un hiatus entre l’acte fort, je mets de côté parce que je peux en avoir besoin, et l’acte mineur, je mets de côté sans imaginer que cela peut me rapporter, s’étonne François Leneveu, cofondateur et président d’Altaprofits. Ce décalage montre que les professionnels de l’épargne doivent mieux expliquer les enjeux et stratégies d’épargne. L’éducation nationale a, elle aussi, un rôle à jouer aux côtés des parents pour enseigner aux jeunes comment gérer son argent. »

Pouvoir faire face aux imprévus du quotidien : c’est la principale motivation qui pousse les Français à épargner, particulièrement en région (46 %). Vient ensuite la possibilité de dissocier ses économies du compte courant (24 %), puis le financement de projets à long terme, comme un achat immobilier, la retraite, les études des enfants (22 %). Le financement de projets à court terme, tels l'achat d’une voiture ou d’un voyage, arrive loin derrière (7%). 

Près de 45 000 € d’épargne… sur des placements sans risque !

Si la majorité des Français considèrent le climat politico-économique actuel comme propice à l’épargne, 40 % estiment pourtant que leur capacité s’est réduite au cours des cinq dernières années. Et 78 % jouent la sécurité, quitte à se passer de rendement. « La culture du mix sécurité-rentabilité est vraiment à développer, estime François Leneveu. Sinon, en laissant leur argent mal rémunéré sur des livrets réglementés, et pire en laissant leurs liquidités sur des comptes à vue, les Français se transforment en « “mécènes” des banques et de l’Etat ».

L’étude* remarque une différence très nette entre hommes et femmes face à l’épargne. Ces dernières placent beaucoup moins d’argent : 25 989 € en moyenne, contre 60 734 € pour les hommes. Et seules 13 % d’entre elles se dirigent vers des produits présentant des risques et le potentiel de rendement lié, pour 23 % des hommes. Il n’est, dès lors, pas surprenant d’apprendre qu’un tiers des hommes s’intéresse aux gains de ses placements, quand un quart seulement des femmes s’en préoccupe.

Dernier enseignement de cette étude, 55 % des 18-34 ans possèdent plusieurs produits d’épargne. La moitié des jeunes placent d’ailleurs de l’argent au moins une fois par mois, pour une épargne constituée d’environ 7 152 €. Bien sûr, l’épargne des seniors, démarrée beaucoup plus tôt, est très supérieure : 67 834 € en moyenne. Un quart d’entre eux disposent même de plus de 80 000 €. Pour les plus de 65 ans, l’objectif premier reste de faire face aux imprévus, quand les jeunes privilégient, assez logiquement, des projets à long terme…

 

* Sondage OpinionWay pour Altaprofits, juin 2019

Méthodologie : le Baromètre de l’épargne en région a été réalisé par OpinionWay pour Altaprofits, du 22 mai au 3 juin 2019, auprès d’un échantillon de 2 470 personnes âgées de 18 ans et plus ; échantillon représentatif de la population des régions françaises et constitué selon la méthode des quotas. Interviews réalisées en ligne.

 

 

 

  • Mise à jour le : 27/06/2019

Vos réactions