Banniere LBF pour Profession CGP.gif

  Private equity : des prix restés stables, en moyenne, au 2e trimestre

Par : edicom

L’indice Argos IndexTM mid-market, un indicateur de l’évolution des valorisations des sociétés non cotées publié depuis décembre 2006 et réalisé par Argos Wityu & Epsilon Research, est reste stable à 10,0 x l’Ebitda au deuxième trimestre, contre 10,1 x au trimestre précédent.

Néanmoins, des divergences demeurent. Les multiples de valorisation payés par les acquéreurs stratégiques refluent légèrement à 10,3x l’Ebitda (contre 11,0 x au trimestre précédent), alors que les prix payés par les fonds de capital-transmission restent stables 9,5x l’Ebitda au deuxième trimestre, contre 9,3x l’Ebitda au trimestre précédent.

En revanche, les multiples de sociétés cotées du mid-market restent toujours très en deçà de l’Argos IndexTM malgré une progression à 8,8x l’Ebitda, due à la légère hausse des indices boursiers.

Par ailleurs, les multiples de valorisation des transactions entre 150 à 500 millions d’euros ont poursuivi leur progression ce trimestre, à l’inverse de celles entre 15 à 150 millions d’euros, accentuant l’écart entre les deux segments du mid-market.

Ces écarts de prix sont le reflet de dynamiques de marché contrastées. En effet, L’activité M&A européenne globale décroche au premier semestre, de 57% en valeur, perturbée par les incertitudes politiques en Europe (interventions politiques croissantes des Etats dans les grandes opérations M&A, Brexit) et à l’international (conflits commerciaux).

Par ailleurs, l’attrait toujours marqué des investisseurs pour le non-coté continue de tirer les prix et d’installer une dynamique propre du non-coté par rapport aux sociétés cotées.

Retrouvez l’ensemble de l’étude sur le site argos.wityu.fund 

  • Mise à jour le : 25/07/2019

Vos réactions