Adequity Giga banniere mars eet avril 2019.gif

  Spirica élargit ses supports au capital-investissement

Par : edicom

L'assureur Spirica lance une nouvelle gamme de supports en Private Equity.

Quatre supports (trois FCPR et un « autre FIA ») sont désormais disponibles au sein des contrats d’assurance-vie de la compagnie:

- FCPR Amundi Megatendances AV (Amundi), participe à des opérations de capital-développement et de capital-transmission dans des PME et ETI françaises ou européennes, en investissant dans cinq grandes tendances mondiales : technologies, environnement, démographie, évolutions sociétales et globalisation ;

- FCPR Entrepreneur et Rendement n°3 (Entrepreneur Venture), investi en dettes de PME ;

- NextStage Croissance (NextStage AM) accompagne les entreprises de taille moyenne (ETM) innovantes, de croissance, positionnées autour des quatre grandes tendances de fonds de l’économie : l’économie de la valeur des émotions et de la connaissance client, l’économie « à la demande » et du partage, l’Internet industriel et l’économie positive ou la croissance verte ;

- FCPR Isatis Capital Vie & Retraite (Isatis Capital) finance des PME en croissance dans quatre grands secteurs : le numérique et le digital, la medtech et la nutrition, les services aux entreprises et les industries à fortes valeur ajoutée.

Accessible à compter de 1000 €, l’investissement sur ces supports est limité à 10% du versement ou de l’encours du contrat en cas d’arbitrage, conformément au code des assurances.

Selon Daniel Collignon, directeur général de Spirica, « le Private Equity est la classe d’actifs la plus performante depuis vingt ans et une véritable source de diversification pour des investisseurs à la recherche de performance. Intégrer du non-coté dans une enveloppe d’assurance-vie comporte de réels avantages pour un assuré et permet de redonner du sens à son épargne en soutenant l’économie réelle à travers des TPE, PME et ETI, tout en bénéficiant de l’expertise des sociétés de gestion ».

 

 

 

  • Mise à jour le : 25/09/2018

Vos réactions