Banniere Fidroit 940x90 mai juin 2019.gif

  L’AMF prépare un guide sur les stress-tests

Par : edicom

Les stress-tests (ou tests de résistance) constituent un élément majeur dans la gestion des risques des sociétés de gestion de portefeuille. Si l’obligation de réaliser régulièrement des stress tests est prévue aux niveaux européen et national, les pratiques varient en fonction des stratégies et des actifs gérés. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a préparé un guide afin d’accompagner les sociétés de gestion de portefeuille dans la mise en place et l’utilisation des stress-tests. Il est soumis à consultation jusqu’au 30 septembre.

Deux ans après l’entrée en application de la directive AIFM, l’AMF a rencontré des sociétés de gestion de portefeuille de divers secteurs et différentes tailles afin de faire un état des lieux de leurs pratiques en matière de stress-tests. L’AMF a ainsi pu analyser les conditions dans lesquelles les stress tests sont mis en œuvre puis utilisés et comment ils s’inscrivent dans les procédures de gestion des risques de marché et de liquidité.

Il est ressorti que toutes les sociétés de gestion de portefeuille rencontrées utilisent les stress tests, mais que les scénarios et les modèles de tests sont hétérogènes. L’AMF souhaite accompagner les sociétés de gestion dans la mise en place et l’utilisation des stress tests à travers un guide qui décrit certaines bonnes pratiques qui pourraient utilement être généralisées, notamment sur la mise en place :

- de stress tests simulant des difficultés concomitantes à l’actif et au passif des fonds ;

- de stress tests au niveau de l’ensemble des fonds gérés par une société de gestion ;

- d’une politique de stress tests précisant notamment les procédures en cas de déclenchement de seuils d’alerte et la diffusion des résultats au sein de la société de gestion de portefeuille ; et

- de stress tests pendant les différentes étapes de la vie des fonds de la création à la liquidation en passant par la gestion des risques en cours de vie.

Le guide rappelle que les stress tests s’inscrivent dans la politique globale de gestion des risques et qu’à ce titre, ils font l’objet d’une mise à jour régulière et sont adaptés à la spécificité de chaque fonds.

Le guide repose sur les obligations réglementaires existantes et n’a pas vocation à constituer une nouvelle doctrine de l’AMF. Il sera publié en version anglaise dans les prochains jours.

  • Mise à jour le : 29/07/2016

Vos réactions