NEXTSTAGE AM.gif

  Rénald Lair (MetLife) présente la « DDA Académie »

Par : Benoît Descamps

En lançant la DDA Académie, MetLife affiche sa volonté d’accompagner les CGP dans leur développement. Entretien avec Rénald Lair, son directeur commercial exécutif France.

Profession CGP : Du 15 octobre au 4 décembre, vous organisez la DDA Académie. Quel est votre objectif ?

Rénald Lair : En effet, nous sommes les coordinateurs de la DDA Académie qui rassemble trois organismes de formation reconnus – Fidroit, l’Aurep, Factorielles et François Aelion -, ainsi que différents partenaires-fournisseurs des CGP (Richelieu Gestion, Foncière Magellan, Ofi AM, Vestathena) ; le tout avec la validation scientifique de l’ANCDGP. La proximité et l’expertise sont deux de nos valeurs fortes : avec ces différentes entités nous sommes plus puissants pour proposer un contenu de qualité au plus grand nombre de professionnels du patrimoine.

En tant qu’intervenant encore récent sur ce marché, notre objectif est d’accompagner nos partenaires CGP dans leurs obligations réglementaires de formation continue en nous appuyant sur des experts reconnus. Il ne s’agira donc pas de formations dédiées à notre métier, la prévoyance, mais d’avoir une approche globale du patrimoine, sous le prisme de DDA, en abordant la transmission de patrimoine, la retraite, la loi Pacte…

Cette démarche démontre que nous sommes un acteur actif et qui s’investit durablement sur le marché des CGP.

Comment se déroule cette DDA Académie ?

R.L. : Nous avons planifié six formations de deux journées à Paris, les 15 et 16 octobre, Lyon, les 23 et 24 octobre, Marseille, les 6 et 7 novembre, Nantes, les 13 et 14 novembre, Lille, les 27 et 28 novembre, et Toulouse, les 3 et 4 décembre. Encore une fois, ce seront des journées de formation : ni MetLife, ni aucun autre partenaire de cette tournée ne vient pour présenter ses produits. Pour chaque ville, nous attendons de 50 à 100 partenaires CGP.

L’Aurep interviendra sur les problématiques de transmission du patrimoine et de protection du conjoint selon la situation matrimoniale ; Fidroit sur la veille réglementaire, l’application terrain et sa transmission au client ; Factorielles sur l’anticipation de la loi Pacte et la retraite universelle. Enfin, la quatrième partie consiste en une intervention originale de François Aélion sur le thème d’une communication commerciale efficace et adaptée au respect des obligations de la DDA.

Comment s’inscrire ?

R.L. : Pour assister à ces formations, le CGP peut être invité par un partenaire ou s’inscrire directement à l’adresse suivante : [email protected] Il doit également régler le coût de la formation : 490 euros.

Un mot sur votre développement.

R.L. : Deux ans après l’élargissement de notre offre, nous avons d’ores et déjà atteint notre objectif qui était de réaliser 30 % de notre production en dehors de l’assurance emprunteur en France.

Notre stratégie qui a consisté à s’adresser à un marché de niche (les hauts capitaux, les seniors, les personnes ayant des problèmes de santé ou encore les professions particulières) a été validée, tout comme notre démarche de proximité avec 40 experts présents sur tout le territoire et des experts au siège qui peuvent apporter des réponses aux dossiers les plus techniques.

Les CGP intègrent-ils davantage la prévoyance dans leur démarche de conseil ?

R.L. : Sur ce marché, la profession n’est pas encore mature. C’est pourquoi notre accompagnement les rassure. Cela passe par la formation de nos inspecteurs et de nos partenaires – de l’initiation au perfectionnement –, la mise à disposition d’un outil de diagnostic de prévoyance, la possibilité de les accompagner en clientèle, etc. Au fur et à mesure, le CGP gagne en autonomie.

Nous sommes conscients qu’il s’agit d’un travail de longue haleine et que la prévoyance ne constitue par le cœur de leur activité. Notre croissance passe par leur développement. La création de la DDA Académie vise à leur montée en compétences afin d’accéder à une clientèle plus haut de gamme… dont MetLife pourra indirectement en tirer les fruits à terme.

  • Mise à jour le : 23/09/2019

Vos réactions