Altarea Cogedim Partenaires.gif

  AFIL : une association pour les distributeurs d’immobilier locatif

Par : Benoît Descamps

Sous l’impulsion de Philippe Rochereau a été créée l’Afil (Association Française de l’Immobilier Locatif), une organisation professionnelle visant à représetner le secteur de l’immobilier locatif, du promoteur à l’investisseur, en passant par les distributeurs.

A l’initiative de cette association, les professionnels de la distribution d’immobilier locatif ont souhaité s’unir pour réagir à l’article 68 de la loi de finances 2018 qui vise à encadrer leur rémunération, en particulier dans le cadre des ventes de biens en loi Pinel. Néanmoins, il ne s’agit que d’un objectif à court terme comme l’expose Philippe Rochereau, président de l’Afil : « Le constat du manque de représentativité de la profession révélé par le stress de l’article 177 (ex article 68) de la loi de Finance 2018, et plus récemment le référé de la cour des comptes justifient cette initiative. L’association veille à préserver pour les investisseurs particuliers les attraits financiers et fiscaux de l’investissement locatif dans le neuf, et à maintenir un cadre réglementaire stable, rassurant pour les professionnels de la chaîne et les investisseurs. Elle porte dans le débat des propositions et des initiatives pour encourager, stabiliser et valoriser le secteur. L’Afil est en liaison constante avec les services de la représentation nationale et ceux de l'autorité réglementaire compétents pour notre domaine d'activité : Ministère de l'économie, Ministère des finances et plus particulièrement le Ministère du budget, le Ministère de la Cohésion des Territoires et les membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat. »

Outre ces missions de représentation, l’Afil s’inscrit également dans une démarche qualité via la labellisation. Ce label est destiné à certifier une démarche qualité en conformité avec les exigences d’un cahier des charges qui intègre une grille d’analyse multidimensionnelle appliquée à : l’emplacement, l’opération et le conseil. L’Afil compte également développer ses missions dans le cadre de la formation,

Les membres de l’AFIL sont donc les professionnels de la distribution d’immobilier locatif qui constituent le premier cercle d’adhérents ; tandis que les promoteurs et associations professionnelles du secteur (comme l’Anacofi-Immo) en sont les partenaires. De leur côté, les investisseurs trouvent au sein de l’AFIL l’information qu’ils recherchent, ainsi que des solutions de médiation le cas échéant. « Avec les premiers membres qui nous ont rejoint avant lancement, l’association représente près de 5 000 appartements vendus par an, et autant d’investisseurs », relève Philippe Rochereau (qui a notamment participé à la création de l’outil Leemo récemment cédé au Groupe Foncia).

Au sein du bureau de l’Afil se trouve également Renaud Cormier, directeur Général de Théséis, qui est le Vice-Président de l’association, Christophe Dupré (AS & Associés) ou encore Sébastien Le Goascoz (directeur général d’Izimmo).

L’AFIL organise le 28 juin prochain de 14h à 18h, dans les salons des vedettes de Paris au pied de la Tour Eiffel, un colloque autour des enjeux majeurs du marché de l’immobilier locatif. Deux tables rondes sont au programme :
- une première sur les évolutions réglementaires : article 68 de la loi de finances 2018, arrêté de la cour des comptes... ;
- une deuxième portera sur la révolution digitale et l’immobilier neuf : stockage de la donnée RGPD, expérience digitale investisseur, rédaction automatisée et signature électronique des contrats de réservations.

Les inscriptions sont d’ores et déjà possible sur le site www.afil.immo, rubrique évènement.

  • Mise à jour le : 24/05/2018

Vos réactions